Après le succès des Cigares du Pharaon, les aventures radiophoniques de Tintin se poursuivent avec Le Lotus bleu sur France Culture.

Extrait du Lotus Bleu d'Hergé
Extrait du Lotus Bleu d'Hergé © Moulinsart 2016

En pleine Hergé-mania, avec l’exposition qui lui est consacrée au Grand Palais, le choix de présenter en radio Le Lotus bleu se révèle plutôt judicieux.

Écoutez un extrait en avant-première :

Cet épisode oriental des aventures de Tintin, (paru en 1934 et 1935 dans Le Petit vingtième, et publié en album en 1936, puis en couleurs en 1946) marque un tournant dans les aventures du jeune reporter. Pour Benoît Peeters, auteur de Hergé, fils de Tintin c'est même le début véritable de l’œuvre du dessinateur.

Contrairement aux quatre précédents albums, Tintin au Pays des Soviets en (1930), Tintin au Congo (1931), Tintin en Amérique (1932) et Les Cigares du Pharaon (1934), qui véhiculent surtout des clichés, parfois racistes de l’époque sur les pays dans lesquels se déroulent les aventures, Hergé s’est ici documenté. Il fait entrer le réalisme dans son récit, grâce aux conseils de lecture d’un abbé et à sa rencontre avec un étudiant chinois aux Beaux-Arts, qui deviendra son ami, Tchang. Ses histoires gagnent en légitimité.

Les idéogrammes, dessinés par Tchang, lui-même artiste, sont réels. Le Lotus bleu raconte une Chine coincée entre l’impérialisme japonais et l’indifférence occidentale. Très reconnaissant envers son passeur de culture, Hergé lui écrira bien plus tard : « Grâce à vous ma vie a pris une orientation nouvelle. Vous m’avez fait découvrir des quantités de choses, la poésie, le sentiment de l’unité de l’homme et de l’univers… »

Tchang en 1985 devant son personnage
Tchang en 1985 devant son personnage © Getty / Eric Brissaud

►►► Le Lotus bleu sur le site de France Culture : alors qu’il réside toujours dans le palais du Maharadjah de Rawhajpoutalah, qui l’avait aidé à démanteler une puissante organisation de trafiquants d’opium dans Les Cigares du Pharaon, Tintin reçoit la visite impromptue d’un mystérieux Chinois l’enjoignant de se rendre à Shanghai… Le feuilleton radiophonique Le Lotus bleu d’après l’œuvre d’Hergé est réalisé par Benjamin Abitan, adapté par Katell Guillou, conseillée par Emmanuelle Chevrière. Avec une musique originale d'Olivier Daviaud, orchestrée par Didier Benetti pour l’Orchestre National de France. Une coproduction France Culture, Moulinsart et la Comédie-Française du 24 au 28 octobre sur France Culture.

A venir, toujours sur France Culture : Les sept boules de cristal.

18 mars 1981, Hergé et Tchang se retrouvent
18 mars 1981, Hergé et Tchang se retrouvent © Keystone
  • En savoir + sur les retrouvailles entre Hergé et Tchang en 1981 après 45 ans
  • *Réécoutez Le précédent feuilleton, _Les Cigares du Pharaon_ qui a connu un gros succès : 200 000 téléchargements de podcasts et écoute sur franceculture.fr, quasiment le double d’un feuilleton classique.
    *

►►► Sur France Inter :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.