Les habitants de Chicago manifestent leur désaccord avec le maire
Les habitants de Chicago manifestent leur désaccord avec le maire © Reuters

Pour la première fois, le nombre de victimes des balles des policiers américain a été recensé. Le bilan est lourd, selon les sources, il s’agit de 1 100 personnes tuées en 2015. Ces chiffres attestent de l’urgence de réformer les modes d’intervention des policiers dans le pays.

Dernière bavure en date, celle du samedi 26 décembre à Chicago. Des policiers ont abattu un jeune homme de 19 ans et une mère de cinq enfants, alors qu’il s’agissait d’une querelle familiale. L’homme avait des troubles psychiatriques et était armé d’une batte de baseball. La femme, quant à elle, n’a fait qu’ouvrir sa porte.

Des erreurs qui ont provoqué la réaction du maire de Chicago, il a décidé de doubler le nombre de tasers équipant les policiers. Les tasers sont des pistolets électriques qui envoient des décharges non-létales à leurs cibles.

Les personnes noires sont les plus touchées

Les personnes noires représentent une importante majorité des victimes des balles de la police américaines. Le FBI n’a publié aucune statistique. Dans 40% des cas, les personnes tuées par les forces de l’ordre étaient noires. Pourtant elles ne représentent que 6% de la population américaine.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.