Deux oeuvres d'Otto Dix retrouvées ont été montrées mardi à la presse
Deux oeuvres d'Otto Dix retrouvées ont été montrées mardi à la presse © REUTERS/Michael Dalder

Une partie des oeuvres, découvertes dans un appartement plein d'ordures, a été montrée ce matin à la presse. Certains tableaux ont appartenu à des juifs spoliés par les nazis

Ce sont 1.406 œuvres signées Picasso, Chagall, Renoir, Toulouse-Lautrec, Courbet, Matisse, Macke, Dix, Liebermann. qui ont été retrouvées en février 2012 dans l'appartement de Munich où vivait Cornelius Gurlitt, un octogénaire, qui avait hérité de la collection de son père, un marchand d'art mort en 1956 qui avait collaboré avec les nazis en les aidant à écouler à l'étranger des oeuvres volées aux juifs.

Certains de ces tableaux, dont le plus ancien remonte au XVIe siècle, sont inconnus. C'ets le cas d'une oeuvre signée Marc Chagall.

Rompant le silence, après les révélations de dimanche dans la presse allemande, le parquet d'Augsbourg a dévoilé certaines de ces toiles. Des oeuvres "d'une qualité tout à fait extraordinaire" selon Meike Hoffmann, une historienne de l'art de l'université de Berlin, qui assiste la justice sur ce dossier. Selon Siegfried Klöble, responsable des douanes de Munich, les oeuvres étaient "conservées dans de bonnes conditions" et ont été retrouvées "dans un très bon état".

"L'enquête est vaste, difficile, complexe et va durer", a souligné le procureur général. Ce dernier a toutefois exclu que des photos des oeuvres soient mises en ligne pour faciliter leur identification ou la recherche des propriétaires légitimes, car cela pourrait être contraire à l'intérêt de ces derniers.

Parmi les oeuvres retrouvéées, se trouverait ainsi un tableau d'Henri Matisse ayant appartenu au collectionneur juif Paul Rosenberg, forcé d'abandonner sa collection lorsqu'il a fui Paris, et dont l'héritière légitime est la journaliste française Anne Sinclair.

Le reportage de Lise Jolly

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.