Cela fait un an tout juste que Jorge Mario Bergoglio a été élu Pape. Un anniversaire qu'il a décidé de fêter par une retraite spirituelle hors du Vatican. Le Pape François tout de même tweeté aujourd’hui et demandé à ses 12 millions de followers de prier pour lui

 Le pape François en une de Rolling Stone
Le pape François en une de Rolling Stone © Radio France

La popularité de Jorge Mario Bergoglio, 77 ans, est énorme et inédite. Plus de 12 millions de "followers" le suivent sur Twitter en neuf langues. Selon l'institut de sondage Eurispes, il est plébiscité par 87% des Italiens.

Aux Etats-Unis, il a fait, comme homme de l'année 2013, la couverture de Time, et des magazines people branchés Esquire et Rolling Stone. En Italie, un hebdomadaire a vu le jour, "Mio papa" ("mon pape"), plein de photos, dans le style de Voici ou Gala.

Les réformes qu'il a lancées pour la modernisation et la simplification de l'église rassurent les "modernistes" mais suscitent des inquiétudes. L'encouragement à des débats constructifs et ouverts sur l'accès à la communion des divorcés remariés provoque la résistance de cardinaux.

Il y a un peu plus d'un an, rien ne laissait prévoir un tel destin explique Bernadette Sauvaget, auteur de "le Monde selon François" à Laetitia Saavedra

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.