A deux semaines des Jeux Olympiques, l’ambiance est plutôt morose à Rio. Hormis les touristes venus pour les Jeux, les habitants ne se réjouissent pas de l’événement.

Rio ville ruinée par les Jeux olympiques
Rio ville ruinée par les Jeux olympiques © Reuters / Ricardo Moraes

L’ambiance a bien changé à Rio, surtout  après que le gouverneur ait décrété l’état de « calamité publique », en juin dernier, reconnaissant des dépenses excessives, une mauvaise gestion, et des travaux qui ne sont pas terminés.

Parler aux habitants de Rio des prochains Jeux Olympiques n’est pas chose facile. Les habitants sont exaspérés par ces grands événements qui, comme la Coupe du Monde de foot il y a deux ans, leur coûtent très cher. Et les habitants sont surtout inquiets pour l’avenir et ne pensent pas du tout à la fête olympique.

C’est impressionnant de voir que nous sommes très proches du début des Jeux et lorsque vous vous baladez dans les rues, il n’y a aucune ambiance de fête. Les gens sont  préoccupés par les problèmes plutôt qu'être heureux d’assister à cette fête d’union entre les peuples, selon  Mario Campagnani, de l’ONG Justice Global

Rio n'est pas encore prête pour les JO
Rio n'est pas encore prête pour les JO © Radio France / Visactu

L’Etat de Rio est ruiné et on pense que la ville de Rio va connaître le même sort. On a dépensé beaucoup d’argent public pour ces jeux et nous allons devoir payer cette dette, nous la population de Rio , déplore Mario Campagnani, de l’ONG Justice Global.

A Rio, on parle surtout de la facture salée de ces Jeux autour de 10 milliards d’euros et de travaux mal faits qu’il faudra recommencer ou terminer.

manifestation dd'habitants contre les JO/ février 2015
manifestation dd'habitants contre les JO/ février 2015 © Reuters / Pilar Olivares

On construit de nouveau une piste cyclable, écroulée après quatre mois de service. De graves fissures sont apparues sur de nouvelles routes. Il faudra également terminer les nouvelles stations de métro  après les Jeux alors que les caisses sont désormais  vides.

Sécurité renforcée après l'attentat de Nice

Vendredi, le gouvernement fédéral a annoncé le renforcement de son dispositif de sécurité pour les Jeux Olympiques. Le dispositif des personnels de sécurité, mobilisera   85 000 membres des forces de l'ordre ( 47 000 policiers et 38 000 militaires ) pour assurer la protection des 10 500 athlètes et des officiels, journalistes et 500 000 touristes.

Dispositif de sécurité renforcé pour les JO de Rio
Dispositif de sécurité renforcé pour les JO de Rio © Reuters / Fabrizio Bensch

La France a été informée d'un projet d'attentat contre des athlètes français lors de ces JO, selon les propos de militaires à la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015, mais le ministre brésilien de la Défense, Raul Jungmann, a assuré vendredi n'en avoir pas été alerté par Paris.

Les forces de l'ordre brésiliennes ont effectué samedi une simulation d'opération antiterroriste dans une gare de Rio   au lendemain d'un renforcement du dispositif de sécurité à la suite de l'attentat de Nice. Deux faux terroristes, postés dans un train stationné à quai, ont produit une explosion puis tiré des balles à blanc. Une petite dizaine de militaires sont arrivés sur les lieux pour les contenir.

Devant l'absence de menace concrète contre le Brésil, nous sommes en alerte jaune, qui est caractérisée par l'augmentation de l'attention et du niveau de réponse par rapport au quotidien, du niveau vert, selon le coordinateur général de la sécurité des JO, Cristiano Barbosa Samaio. Cela implique l'augmentation des moyens et des effectifs. Cela peut évoluer au niveau orange ou rouge si une menace concrète envers le Brésil était identifiée".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.