Le conseil municipal de West Hollywood a adopté à l'hunanimité, mardi 7 août, la résolution demandant le retrait de l'étoile de Donald Trump de la célèbre Promenade de la Célébrité, à Hollywood. Depuis son élection à la présidentielle, l'étoile de Donald Trump a été endommagée plusieurs fois.

L'étoile de Donald Trump sur la Promenade des Célébrités, à Los Angeles, a été inaugurée en 2007, lorsqu'il était l'animateur d'une émission de téléréalité.
L'étoile de Donald Trump sur la Promenade des Célébrités, à Los Angeles, a été inaugurée en 2007, lorsqu'il était l'animateur d'une émission de téléréalité. © Maxppp / Ringo Chiu

Oui, Donald Trump possède sa propre étoile sur la Promenade de la Célébrité à Hollywood. Elle a été inaugurée en 2007, lorsqu'il était l'animateur vedette de l'émission de télé réalité "The Apprentice".

Son étoile détruite deux fois en moins de deux ans  

Depuis son entrée fracassante en politique, sa plaque a été la cible de plusieurs actes de vandalisme. La dernière en date est l'œuvre d'Austin Clay, un simple citoyen américain qui s'en est pris à l'étoile avec une pioche. "Donald Trump n'a pas d'éthique et c'est un homme frauduleux", a expliqué Austin Clay. Il critique le président Trump pour avoir "placé des enfants dans des cages" et les avoir retirés à leurs parents à la frontière mexicaine. Et d'ajouter : "Il est raciste. Je voulais préserver l'intégrité de la Promenade des Célébrités en tant que monument honorable aux États-Unis."

Seulement une demi-heure après son sabotage, Austin Clay s'est rendu à la police. Il a été accusé de vandalisme et relâché contre une caution de 20 000 dollars.

En juillet 2016, le projet de Donald Trump visant à construire un mur le long de la frontière mexicaine s'était retourné contre lui. Un artiste avait emmuré l'étoile du président avec des parois de 15 centimètres de haut, en bois et barbelés, pour symboliser son opposition à ce projet.  

Plus anciennement encore, l'étoile de l'ancien homme d'affaire avait été rayée d'un grand X jaune et d'une croix gammée, recouverte d'un émoticône en forme d'excrément, d'autocollants dénonçant le racisme et la corruption… 

Leron Gubler, directeur général de la Chambre de Commerce d'Hollywood, qui gère la Promenade de la Célébrité a dénoncé ces actes :

Quand les gens sont mécontents des personnes auxquelles nous rendons hommage, nous aimerions qu'ils manifestent leur colère de façon plus positive qu'en vandalisant un symbole de la Californie. Notre démocratie est fondée sur le respect de la loi. Les gens peuvent avoir un impact en votant, pas en détruisant des biens publics. 

Demande de retrait de l'étoile  

West Hollywood, le quartier de Los Angeles où se situe Walk of Fame – la Promenade des Célébrités –, est connu pour sa vie nocturne et sa communauté LGBT. Il revendique fièrement ses valeurs progressistes. Son conseil municipal a donc adopté à l'unanimité, mardi 7 août, une résolution pour demander le retrait de l'étoile de Donald Trump. Le conseil dénonce son attitude négative envers les femmes, la séparation des enfants de leurs parents à la frontière mexicaine, son déni du réchauffement climatique ou encore son comportement vis-à-vis des personnes transgenres…

La décision finale est désormais entre les mains de la Chambre de Commerce, responsable du Walk of Fame. Toutefois le souhait du conseil municipal a peu de chance de se réaliser. En 2015, la Chambre de Commerce avait refusé d'enlever l'étoile du comique Bill Cosby, depuis reconnu coupable d'agression sexuelle.

"Le Hollywood Walk of Fame est un monument historique, commente Leron Gubler, le président de la Chambre de Commerce. Une fois qu'une étoile a été ajoutée à la promenade, elle est considérée comme faisant partie de l'Histoire du Walk of Fame. C'est pour cette raison que nous n'avons jamais retiré d'étoiles."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.