Alors que Donald Trump prête serment ce vendredi comme 45 ème président des Etats-Unis, le Sénat vote dès aujourd'hui pour introniser les Secrétaires d'Etat.

Présidence Trump : Rick Perry futur Secrétaire d'Etat au commerce
Présidence Trump : Rick Perry futur Secrétaire d'Etat au commerce © AFP / YURI GRIPAS

Habituellement, lorsqu'un Président prête serment, le Sénat a déjà confirmé une partie de son cabinet. C'était même le cas pour George W.Bush en 2000 malgré le scandale de la Floride.

Mais cette fois-ci, rien n'est pareil. Les auditions des futurs secrétaires d''Etat se poursuivent et le Sénat devrait commencer à voter à partir de ce vendredi 20 janvier, date de la prise de fonctions du nouveau Président américain, pour confirmer-ou pas-les nominations aux postes de Secrétaires d'Etat.

Vendredi soir, les deux premières nominations ont été confirmées : celles des anciens généraux James Mattis et John Kelly, respectivement secrétaire à la Défense et secrétaire à la Sécurité intérieure. C'est ce dernier qui gérera notamment la question des contrôles aux frontières. Donald Trump a ensuite appelé le Sénat à confirmer rapidement les autres nominations.

Un cabinet qui devrait être confirmé

Or, le Sénat est à majorité républicaine et il semble que toutes les candidatures devraient être approuvées, malgré les couacs de certaines auditions. Les commissions bipartisanes du Sénat entendent depuis deux semaines les différentes personnalités désignées par Donald Trump. Elles examinent toutes les nominations. Les sénateurs américains soulèvent des questions sur lesquelles le futur ministre doit donner son avis. Le CV du candidat est également examiné. Les commissions émettent leur avis sur chaque candidat, puis le Sénat dans son entité votera, à partir de ce vendredi 20 janvier. Le Sénat est à majorité républicaine et il suffit alors d'un vote à la majorité simple pour approuver le choix du président.

Présidence trump : la future administration
Présidence trump : la future administration © AFP / AFP

►►►ECOUTER | Le reportage de Frédéric Carbonne

Des millionnaires à tous les étages

Le cabinet Trump va compter trois milliardaires, cinq anciens dirigeants d'entreprises et certains des chefs d'entreprise les plus réputés. De quoi faire dire à Trump qu'il souhaite diriger le pays comme on dirige une entreprise.

Les millionnaires de l'administration Trump
Les millionnaires de l'administration Trump © AFP / AFP

Mais selon Carlos Gutierrez, secrétaire d'Etat au commerce sous George W.Bush, également dirigeant de Kellogg's, diriger un secrétariat d'Etat n'est pas la même chose que diriger une entreprise.

Certaines compétences peuvent servir, mais il faut bien identifier lesquelles. Dans un gouvernement, vous ne pouvez licencier personne. Votre conseil d'administration est composé de 535 membres du Congrés, et la moitié veut vous voir vous planter (Carlos Gutierrez, secrétaire d'Etat au commerce sous George W.Bush, dans une interview donnée au New York Times)

Le cas DeVos

La future Secrétaire d'Etat à l'Education, la milliardaire Betsy DeVos a passé une audition calamiteuse devant le Sénat le 17 janvier dernier.

►►►VOIR | L'audition de Betsy DeVos devant le Sénat (en anglais)

Malgré sa prestation qui laisse penser qu'elle ne connait pas grand chose aux lois qui régissent l'Education, Betsy DeVos pourrait être confirmée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.