renforcement de la sécurité sur certains vols directs vers les états-unis
renforcement de la sécurité sur certains vols directs vers les états-unis © reuters

Inquiet de "nouvelles menaces" terroristes, les États-Unis ont donné le "la" en renforçant la sécurité dans ses aéroports. La Grande-Bretagne et la Belgique ont suivi le mouvement. Washington craint une attaque, sans identifier de menace plus spécifique.

L'inquiétude américaine a contaminé l'Europe. Les autorités britanniques ont décidé jeudi de renforcer les mesures de sécurité dans leurs aéroports, suite aux propos de dirigeants américains concernant d'éventuelles actions d'activistes islamistes en Syrie et au Yémen. "Nous avons pris la décision de renforcer certaines mesures de sécurité de notre aviation", explique le ministère britannique des Transports. "La majorité des passagers ne devraient pas être affectés par des perturbations significatives".

C'est Washington qui a demandé un renforcement des mesures de sécurité dans les aéroports étrangers proposant des liaisons directes avec les Etats-Unis.

Mais on en sait peu sur les raisons véritables de ces mesures, Frédéric Carbonne

Des explosifs indétectables

Les services de renseignement américains soupçonnent les djihadistes du Front Nosra en Syrie et d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) de travailler à la confection d'engins explosifs, capables d'échapper aux systèmes de détection mis en place dans les aéroports.

Les autorités américaines craignent que les islamistes, dont certains sont détenteurs de passeports occidentaux, tentent de mener des actions en particulier contre des liaisons aériennes entre l'Europe et les Etats-Unis.

"Nous partageons des informations récentes et pertinentes avec nos alliés étrangers et nous consultons le secteur du transport aérien", a déclaré Jeh Johnson, le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, dans un communiqué.

Des responsables redoutent également que des attentats soient perpétrés par des militants djihadistes américains ou européens ayant, grâce à leurs passeports, un accès plus facile aux vols vers les Etats-Unis.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.