Un autre attentat à Kaboul a coûté la vie à six soldats ce jeudi matin.
Un autre attentat à Kaboul a coûté la vie à six soldats ce jeudi matin. © Reuters

Un attentat par voiture piégée a fait trois morts et 18 blessés près du principal aéroport de Kaboul. Le kamikaze a visé un véhicule de la mission de police de l'Union européenne sur place. L'attaque a été revendiquée par les taliban.

La mission de police de l'UE en Afghanistan (Eupol Afghanistan) a un rôle de conseil auprès des services de sécurité afghans. Le porte-parole des taliban Zabihullah Mujahid a déclaré que deux véhicules avaient été détruits et sept soldats étrangers tués dans l'attentat. Mais les taliban communiquent fréquemment des bilans exagérés de leurs attaques.Le bilan officiel parle lui de trois morts.

Une porte-parole de la mission Eupol, Sari Haukka-Konu, a confirmé qu'un des véhicules de la mission avait été frappé par une explosion près de l'aéroport de la capitale.

Deux victimes afghanes, aucune victime chez Eupol

Le personnel d'Eupol "se trouve en lieu sûr" et n'a pas souffert de blessures mortelles, maisune autre personne qui se trouvait à bord du véhicule est, elle, décédée , a-t-elle dit. Au moins deux civiles afghanes (deux jeunes filles) ont été tuées et 18 personnes blessées, a déclaré un porte-parole de la police, Ebadullah Karimi.

Le kamikaze a frappé à 200 mètres de l'entrée de l'aéroport, sur la route menant à une base de l'Otan. Des secouristes ont évacué des civils afghans blessés et la police a bouclé le secteur.

Depuis le départ d'une grande partie des troupes de l'Otan, en décembre, les taliban visent les forces de sécurité afghanes. Une force de 12 500 hommes est toujours sur place pour assurer la formation de l'armée locale jusqu'à l'année prochaine.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.