Cantine scolaire
Cantine scolaire © CC CG94 photos

A moins de sept semaines des législatives allemandes, les Verts ont mis les pieds dans les barbecues de l’été en proposant une journée végétarienne hebdomadaire dans les cantines.

Si la campagne était électorale était assoupie, la proposition des Verts l'a secouée en mettant en émoi toute la classe politique, qui est vent debout contre cette proposition que certains taxent même de "totalitarisme"...

"Les 'éducateurs verts du peuple' ont une vision de la société, dans laquelle une minorité décide pour la majorité de la façon dont il faut vivre", tranche le vice-président du groupe parlementaire des conservateurs de la chancelière Angela Merkel, Michael Fuchs, qui n’y va pas avec le dos de la cuiller.

Rainer Brüderle, candidat à la chancellerie des Libéraux (FDP), les partenaires du parti d'Angela Merkel dans la coalition gouvernementale, n'est pas plus tendre :

Qu'est ce qui va venir après : la journée de la toile de jute, de la bicyclette, du tee-shirt vert ?

C'est la présidente du groupe parlementaire des écologistes, Renate Künast, qui a provoqué cette levée de boucliers en assurant à Bild : "Un 'Veggie Day' (une journée végétarienne) est un jour merveilleux pour essayer de voir comment se nourrir sans viande et sans charcuterie". Il s'agit de l'une des propositions tirées du programme électoral des Verts.

Les écologistes expliquent que "les cantines publiques doivent montrer l'exemple en proposant chaque jour des plats végétariens et végétaliens, et en instaurant une journée hebdomadaire sans viande".

Dans un pays qui compte 7 millions de végétariens, l'idée des Verts aurait pu être bien accueillie

Presque tous les restaurants en Allemagne servent au moins un plat végétarien, mais la journée sans viande est visiblement un crime de lèse cantine dans le pays de la saucisse et de la charcuterie, où un allemand consomme en moyenne près de 60 kilos de viande par an, soit trois plus qu'en France.

A Berlin, la correspondance de Luc André

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.