Une de Bild
Une de Bild © DR

La chancelière allemande a remporté un triomphe personnel. Son parti, la CDU, a recueilli plus de 42% des suffrages, lescore le plus élevé depuis la Réunification du pays. Mais Angela Merkel devra probablement gouverner avec l'opposition sociale-démocrate, selon les estimations des télévisions.

L'allié libéral de la CDU, le FDP a échoué à atteindre les 5% nécessaires pour avoir des députés au Bundestag.

Le parti social-démocrate (SPD) recueille 25,6% (+2,6) et reste proche de son plus bas historique d'il y a quatre ans.

Les Verts sont en baisse sensible à 8,1% (-2,6 points). La gauche radicale, Die Linke, a également baissé de 3,5 points, à 8,4%.

Les allemands ont donc choisi de confier un troisième mandat consécutif à la chancelière Angela Merkel, 59 ans. Une performance qu'aucun de ses homologues en Espagne, en France, en Italie, ou au Royaume-Uni, n'a reussi depuis le début de la crise financière.

La CDU a même frôlé la majorité absolue.

"C'est un super résultat", a lancé la chancelière à ses partisans en liesse. Angela Merkel a jugé prématuré d'évoquer une éventuelle coalition.

L'analyse de Lise Jolly

Deutschland est définitivement Angela-Merkel-Land - Le Spiegel

Le rival social-démocrate d'Angela Merkel, Peer Steinbrück avait exclu durant la campagne à plusieurs reprises de former une "grande coalition" avec les conservateurs à l'issue du scrutin. Le leader du SPD sait de quoi il parle puisqu'il a été le ministre des Finances de la chancelière dans le gouvernement de coalition au pouvoir de 2005 à 2009.

Peer Steinbrück a dit qu'il était de la réponsabilité de Merkel de construire sa coalition.

Le SPD avait fait campagne sur l'instauration d'un salaire horaire minimal de 8,5 euros, dans une Allemagne qui affiche un taux de chômage à faire pâlir d'envie ses voisins (6,8%) mais qui est l'un des pays d'Europe comptant le plus de bas salaires.

IDE Allemagne résultats
IDE Allemagne résultats © IDE
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.