grandes manoeuvres diplomatiques sur l'ukraine à paris
grandes manoeuvres diplomatiques sur l'ukraine à paris © reuters

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne se retrouvent aujourd'hui à Bruxelles. Hier, de multiples rencontres ont été organisées à Paris entre les représentants français, américains, russes et ukrainiens.

Pas la peine de compter les appartés diplomatiques hier à Paris. France, Etats-Unis, Russie et Ukraine, évidemment, ont organisé des réunions bilatérales. A noter tout de même que la délégation ukrainienne et la délégation russe ont pris soin de ne pas se croiser. Mais peu importe, l'essentiel est d'avoir renoué le dialogue, même avec des intermédiaires.

Les détails avec Olivier Poujade

Aujourd'hui, c'est à Bruxelles que les négociations continuent, avec un conseil européen extraordinaire. L'Union européenne devrait proposer des dons et des prêts à l'Ukraine pour les deux prochaines années. Une aide qui représente 11 milliards d'euros.

Des conséquences inattendues en France

Le "Vladivostok", commandé par la Russie aux chantiers STX de Saint-Nazaire
Le "Vladivostok", commandé par la Russie aux chantiers STX de Saint-Nazaire © Radio France / Olivier Bénis

C'est une information France Inter. Elle concerne les chantiers navals STX de Saint-Nazaire.

Depuis plus de deux ans, on y construit un navire de guerre commandé par Moscou, le "Vladivostok". Il doit être construit à 80% en France, (une étape presque terminée aujourd'hui) avant d'être achevé et surtout armé en Russie. Mais depuis l'intervention en Crimée, les employés de STX s'inquiètent : ils craignent que ce bateau leur reste sur les bras, victime des tensions entre les Russes et l'Occident.Nathalie Durand-Prinborgne est déléguée syndicale FO chez STX.

.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.