consensus à l'assemblée pour prolonger la mission serval au mali
consensus à l'assemblée pour prolonger la mission serval au mali © reuters

A la veille du 14 juillet, le ministre de la défense a annoncé la fin de l'opération Serval au Mali et son remplacement dans les prochains jours par "Barkhane", une opération plus large et permanente de lutte contre le terrorisme au Sahel.

Pour l’opération "Barkhane" - dont "l'objectif est essentiellement du contre-terrorisme" dans toute la région - 3.000 soldats français sont mobilisés, comme l'a expliqué le ministre de la défense Jean Yves le Drian.

Une "présence durable"

L'opération Barkhane (du nom d'une dune prenant la forme d'un croissant sous l'effet du vent) va donc se mettre en place dans les tous prochains jours, "en partenariat avec les cinq pays de la zone" (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad)

L’opération Serval avait été lancée le 11 janvier 2013 pour stopper la progression des islamistes armés et soutenir les troupes maliennes (1.700 militaires français, 8 morts en un an et demi).

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.