Les Français détenus au Sahel pourraient être exécutés si la France intervient au Nord-Mali. Parmi les otages, Pierre Legrand, enlevé le 16 septembre 2010 au Niger. Hier sa famille et ses amis étaient mobilisés, notamment son beau-frère Gabriel Delaunay.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.