Le ministère italien des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur de France à Rome au lendemain d'une polémique entre les deux pays sur le sort de l'Aquarius, navire humanitaire en route vers l'Espagne avec 629 migrants à bord. Rome exige des excuses de Paris à la suite des propos d'Emmanuel Macron.

Aquarius : vives réactions de l'Italie après les déclarations de la France
Aquarius : vives réactions de l'Italie après les déclarations de la France © Maxppp / Roberta Basile / IPA MaxPPP

Mardi, le président français Emmanuel Macron a dénoncé

la part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien

après le refus de Rome d'accueillir l'Aquarius.  

Rapide réaction italienne

Les déclarations concernant l'Aquarius qui proviennent de la France sont surprenantes 

avait aussitôt rétorqué la présidence du Conseil italien dans une note écrite, ajoutant : 

L'Italie n'a pas à recevoir de leçons hypocrites de pays ayant préféré détourner la tête sur la question migratoire

Rome exige des excuses et menace

L'homme fort du gouvernement italien et patron de la Ligue du Nord (extrême droite), ministre de l'Intérieur Matteo Salvini a réclamé des excuses de la France, "faute de quoi il vaudra mieux annuler la rencontre prévue vendredi à Paris entre Emmanuel Macron et le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte" a-t-il déclaré devant des journalistes.  Intervenant devant le Sénat, Matteo Salvini a rappelé que la France s'était engagée à accueillir plus de 9 000 migrants arrivés ces dernières années en Italie mais qu'elle n'en avait accueilli que 640.

Aquarius : le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a vivement réagi aux propos d'Emmanuel Macron
Aquarius : le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a vivement réagi aux propos d'Emmanuel Macron © Maxppp / ETTORE FERRARI/EPA/Newscom

Mais de son coté, l'Elysée affirme :

la France n'a reçu aucune demande officielle d'excuse de l'Italie

Convocation de l'ambassadeur de France

Presque au même moment, la numéro deux de l'ambassade de France à Rome Claire Anne Raulin était reçue au ministère italien des Affaires étrangères. Le ministre des Affaires étrangères Enzo Moavero Milanesi, qui a  reçu la représentante de l'ambassade de France a souligné  le caractère "inacceptable" des déclarations faites à Paris après le refus italien d'accueillir l'Aquarius. 

Selon le ministre italien, les déclarations d'Emmanuel Macron 

compromettent les relations entre l'Italie et la France (...)  deux pays amis. D'autant que l'Italie a toujours montré son aide à la France y compris ces derniers temps lorsqu'il a fallu fournir l'assistance nécessaire aux migrants.

La convocation d'un ambassadeur est un événement plutôt rare entre deux membres de l'Union européenne. C'est pourtant la deuxième fois que l'ambassadeur de France est convoqué. Il l'avait déjà été le 30 mars dernier, là encore pour un incident lié à la question migratoire. L'Italie accuse ses partenaires européens, à commencer par la France, de l'avoir laissée seule gérer la crise migratoire et les quelque 700 000 migrants arrivés sur ses côtes depuis 2013. 

Annulation d'une rencontre avec Bruno Le Maire

De son coté, le ministre italien de l'Economie, Giovanni Tria a annulé sa rencontre avec son homologue français Bruno Le Maire prévue à 17H30 à Paris ce mercredi. 

La visite a été annulée à la demande des Italiens et nous le regrettons

Bruno Le Maire a précisé qu'il avait "beaucoup de sujets importants à discuter avec son homologue en particulier dans la perspective" du sommet européen des 28 et 29 juin, où des propositions de réformes de la zone euro seront présentées.  

Nous espérons que cette rencontre pourra avoir lieu très vite

a-t-il ajouté dans un communiqué. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.