L'intérieur du musée du Bardo à Tunis après la fusillade.
L'intérieur du musée du Bardo à Tunis après la fusillade. © EPA/MaxPPP

François Hollande a annoncé ce samedi un quatrième décès français, après l'attentat au musée du Bardo de Tunis le 18 mars dernier. Le chef de l'État est attendu sur place dimanche pour une grande marche républicaine contre le terrorisme.

Dans son communiqué, l'Élysée précise :

Le Président de la République fait part de sa profonde tristesse après le décès à Tunis de Mme Dupeu qui avait été grièvement blessée.

Elle était hospitalisée "dans un état critique" à Tunis depuis la fusillade du 18 mars. Trois autres Français avaient été tués lors de cette attaque revendiquée par le groupe État islamique. Leurs dépouilles ont été rapatriées à Paris jeudi en début d'après-midi.

Une marche internationale contre le terrorisme dimanche à Tunis

La présidence tunisienne a décidé d'organiser une marche internationale "contre le terrorisme" à Tunis dimanche, sur le modèle de celle qui avait eu lieu à Paris après les attaques contre le journal Charlie Hebdo et un supermarché casher. François Hollande a annoncé sa venue.

► ► ► LIRE AUSSI | La réouverture du musée du Bardo reportée

"J'adresse un appel à toutes les Tunisiennes et tous les Tunisiens -jeunes, adultes, enfants- à (...) participer à cette marche pour exprimer la force de la Tunisie", avait déclaré mercredi soir dans une allocution télévisée le président tunisien, Béji Caïd Essebsi.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.