Bataclan
Bataclan © jxandreani

Deux hommes soupçonnés d'être liés aux attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis ont été arrêtés le week-end dernier dans un centre pour réfugiés à Salzbourg, en Autriche. Les deux hommes pourraient avoir fourni une aide aux membres du groupe qui ont commis les attentats.

Selon nos informations ces deux hommes sont d'origine algérienne et pakistanaise. Ils seraient entrés en Grèce en même temps que deux des trois kamikazes du stade de france le trois octobre dernier sur l'ile de Léros . En possession de faux documents syriens . Ce qui leur aurait valu une mesure de rétention avant d'être libérés trois semaines plus tard. Ils auraient ensuite pris la route des Balkans , puis auraient demandé l'asile en serbie avant de se rendre finalement en Autriche .Selon la presse autrichienne c'est grâce à un renseignement des services français que les deux hommes ont été arrêtés ce week end dans un centre de transit pour migrants à Salzbourg , ils étaient sous le coup d'un mandat de recherche depuis le 7 décembre . Les enquêteurs cherchent à savoir quel a été leur lien avec les auteurs des attaques du 13 novembre et avec les deux kamikazes du stade de France, ces deux hommes dont on ignore toujours l'identité exacte malgré les appels à témoins lancés peu après les attentats parisien. L'un d'eux était en possession d'un passeport au nom d'un soldat de Bachar Al assad qui avait été tué en Syrie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.