Contrôles en Belgique après le passage en état d'alerte
Contrôles en Belgique après le passage en état d'alerte © Reuters / Francois Lenoir

Deux nouveaux suspects ont été inculpés en Belgique dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris du 13 novembre. Au total, huit personnes sont poursuivies dans le cadre du volet belge de l'enquête.

Les deux nouveaux inculpés avaient été arrétés dimanche. Samir Z, un Français âgé de 20 ans, a été arrêté dimanche à l'aéroport de Bruxelles, où il s'apprêtait à embarquer à destination du Maroc. Considéré comme une connaissance de Bilal Hadfi, l'un des kamikazes du Stade de France qui vivait en Belgique, il a tenté à deux reprises au moins de se rendre en Syrie, précise-le parquet dans un communiqué. Le Belge Pierre N., né en 1987, a été interpellé dimanche matin à son domicile de Molenbeek. Tous deux ont été présentés jeudi à un juge, qui a confirmé leur placement en détention pour un mois.

Deux personnes relachées

La police blege a par ailleurs relâché deux personnes qui avaient été emmenées pour audition mercredi lors de perquisitions à Bruxelles. Les deux personnes ont été entendues par la police en qualité de "témoins".

Cinq perquisitions ont été menées mercredi matin à Molenbeek et Saint-Josse, deux communes de l'agglomération bruxelloise, dans le cadre de l'enquête sur la fuite de Mohamed Abrini et à celle d'Ahmed Dahmani, actuellement en détention en Turquie.

Salah Abdeslam toujours introuvable

La police belge continue de traquer Mohamed Abrini et Salah Abdeslam. Ce dernier, suspect clé des attentats du 13 novembre, était rentré le lendemain à Bruxelles et reste introuvable. Tous deux font l'objet d'un mandat d'arrêt international.Mohamed Abrini, Belgo-Marocain de 30 ans, a été filmé le 11 novembre vers 19 heures dans une station-service de Ressons, dans l'Oise. Il était aux coté de Salah Abdeslam, au volant de la Clio qui a servi deux jours plus tard à commettre les attentats.Quelques heures plus tard, le 12 novembre, les deux hommes étaient de retour à Bruxelles.

Belge d'origine marocaine, Ahmad Dahmani, 26 ans, a été arrêté en Turquie, à Antalya, où il était arrivé le 14 novembre, au lendemain des attentats, en provenance d'Amsterdam. Il est soupçonné d'avoir aidé à repérer des cibles pour les attentats à Paris.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.