[scald=43121:sdl_editor_representation]GENEVE (Reuters) - Au moins 2.600 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début des manifestations hostiles au président Bachar al Assad déclenchées mi-mars, a annoncé lundi la haut commissaire des Nations unies aux droits de l'homme Navi Pillay.

"Concernant la Syrie, selon des sources fiables sur le terrain, le nombre des personnes tuées depuis le début du soulèvement mi-mars 2011 dans ce pays a maintenant atteint au moins 2.600 morts", a-t-elle dit.

Le dernier bilan des Nations unies faisait état de 2.200 victimes.

Robert Evans, Marine Pennetier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.