Un bateau de migrants au large des côtes italiennes
Un bateau de migrants au large des côtes italiennes © MaxPPP / STR

Nouveau drame en Méditerranée, un bateau surchargé de migrants a été secouru samedi par la Marine italienne au large de la Libye. Les morts ont été retrouvés dans la cale.

Le bateau de pêche a été repéré par un hélicoptère de la Marine vers 07H00, au sud de l'île italienne de Lampedusa. Au moins 40 corps ont été découverts dans la cale, vraisemblablement intoxiqués par les émanations de carburant. Selon la presse italienne, il y a plus de 300 survivants, dont quelques mineurs et une dizaine de femmes. À la mi-journée, la Marine italienne a annoncé sur son compte Twitter:

Opération de secours en cours sur un bateau. De nombreux migrants secourus. Au moins quarante morts.

Les garde-côtes italiens ont précisé que l'amélioration des conditions en mer ces dernières heures, après plusieurs jours de mauvais temps, risquait de "favoriser de nouveaux départs".

Ce scénario n'est pas une première

D'après les récits des migrants arrivés en Italie par la Méditerranée, les passeurs ont l'habitude d'entasser dans la cale les migrants qui paient le moins cher. Piégés dans un espace confiné, ces migrants courent le risque de mourir étouffés ou asphyxiés par les émanations de carburant, ou encore noyés si le bateau prend l'eau. Sur des embarcations toujours surchargées, le moindre mouvement peut faire chavirer le bateau.

Selon un dernier bilan de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) établi vendredi, plus de 2.300 migrants ont perdu la vie dans la traversée de la Méditerranée depuis le début de l'année. En Italie, le nombre des arrivées par la Méditerranée reste équivalent à celui enregistré l'année dernière : 103.226 depuis le 1er janvier, contre 104.225 en 2014 à la même période. Mais en Grèce, près de 124.000 migrants sont arrivés par la mer, un chiffre en croissance de 750% par rapport à 2014, selon l'ONU.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.