Quatre tibétains se sont immolés par le feu la semaine passée, une soixantaine sont morts ainsi en un an et demi. Des gestes désespérés que le gouvernement chinois prend très au sérieux, c'est ce qu'explique notre correspondant en Chine Philippe Reltien.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.