Une mère australienne a filmé la détresse de son petit garçon, harcelé à l’école. Quaden, atteint de nanisme est cible de moqueries. À bout, il parle de suicide et émeut le monde entier.

La mère de Quaden l'a filmé à la sortie de l'école, alors que l'enfant lui dit qu'il veut mourir
La mère de Quaden l'a filmé à la sortie de l'école, alors que l'enfant lui dit qu'il veut mourir © Capture d'écran / compte Facebook de Yarraka Bayles

Dans le drame du harcèlement scolaire, une histoire australienne bouleverse depuis hier les réseaux sociaux. Celle de Quaden, 9 ans, filmé par sa maman en train de pleurer car harcelé à l'école. La vidéo, diffusée sur le compte Facebook de sa mère a été vue plus de 18 millions de fois.

C’est le cauchemar de tous les parents. Que leur enfant soit victime de harcèlement, et pire, qu’il souffre tellement que seul la mort peut le soulager. Cette immense douleur, une mère australienne l’a partagé sur Internet.

Yarraka Bayles, va chercher son fils Quaden à l’école, et assiste à une scène de harcèlement. Son petit garçon âgé de 9 ans, atteint de nanisme, est la cible quotidienne des moqueries de ses camarades. À bout, il craque dans la voiture et demande à sa mère un couteau pour se suicider, "j’ai envie de mourir maintenant, que quelqu’un me tue", sanglote le petit garçon. 

"Éduquez vos enfants et vos familles"

Des mots insoutenables que Yarraka Bayles décident de filmer. "Voilà les conséquences du harcèlement. Et je veux que les gens sachent à quel point cela fait souffrir notre famille, sanglote la maman. Je veux que les gens éduquent leurs enfants. Alors s'il vous plaît, éduquez vos enfants, votre famille et vos amis. Parce qu'il suffit d'un cas et vous vous demanderez pourquoi les enfants se suicident". 

Entre colère et larmes, la maman se confie, "j’ai un fils qui est suicidaire presque tous les jours. Et je dois le surveiller 24 heures sur 24 à cause des tentatives de suicides. Voilà ce que ça fait le harcèlement". Pour elle, rien n’est fait contre le harcèlement à l’école et dans la société australienne.

Émotion et soutiens du monde entier

Ces images ont suscité beaucoup d'émotions sur Internet et de nombreux soutiens. Un hastag a emergé sur Twitter, #WeStandWithQuaden "Nous Sommes Quaden" en français. L'acteur Hugh Jackman interpelle le petit garçon en lui disant qu'il est "plus fort qu'il ne le croit" et qu’il a trouvé en lui "un ami".

Mais aussi des anonymes, des enfants de l’âge de Quaden qui tentent de le réconforter dans des vidéos.

Une cagnotte a été lancée par le comédien Brad Williams, également atteint de nanisme. Plus de 180 000 euros ont déjà été récoltés pour payer le voyage de Quaden et sa famille à Disneyland en Californie. La ligue de rugby australienne a également invité le petit garçon à voir un match. 

Une mobilisation mondiale qui a sauvé le petit Australien. D'après sa maman, Quaden dit que cette journée avait commencé comme "la pire de sa vie" et se termine comme "la plus belle".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.