Le prétendant à la Cour suprême américaine, Brett Kavanaugh, accusé d’agression sexuelle voire de viol, est pourtant soutenu par Donald Trump. Après son audition devant le Sénat et un rapport du FBI, la nomination de Kavanaugh semble désormais inéluctable.

A Washington (États-Unis), des milliers de manifestants ont défilé contre la nomination du juge Kavanaugh à la tête de la Cour Suprême
A Washington (États-Unis), des milliers de manifestants ont défilé contre la nomination du juge Kavanaugh à la tête de la Cour Suprême © Getty / Win McNamee

Toute la journée de jeudi, les sénateurs américains ont défilé pour consulter le fameux rapport confidentiel.  Le FBI était appelé à fournir plus d’éléments aux parlementaires amenés à trancher : son enquête a surtout conforté les deux camps dans leurs certitudes.

"Rien de nouveau dans cette enquête"

"Espérons que dans 48h nous aurons un nouvel arrivant à la Cour suprême - il n'y a rien dans ce document que nous ne savions pas déjà" : voilà ce qu’affirme ainsi le républicain Chuck Grassey, à la tête de la commission judiciaire. Plus important : la position de Jeff Flake, républicain mais indécis (c'est lui qui avait réclamé cette enquête du FBI) : l’enquête, assure-t-il, "n’apporte rien de nouveau."

Et pour cause, rétorquent les démocrates : les recherches ont été bâclées en moins d’une semaine. Pire : la Maison Blanche aurait restreint le champ d’investigation du FBI. 

Vote de procédure attendu

Il est vrai que ni Brett Kavanaugh, ni sa première victime présumée, Christine Blasey Ford, n’ont été interrogés. Idem pour des dizaines de personnes, témoins potentiels qui se seraient manifestés. En l’état, Brett Kavanaugh pourrait donc être l’objet d’un vote de procédure dès ce vendredi matin, avant une confirmation finale ce week-end, avant de devenir juge à la Cour suprême.

Jeudi, des milliers de manifestants se sont rassemblés à Washington pour appeler les sénateurs à voter non. Donald Trump, lui, a réaffirmé son soutien à Kavanaugh dans un tweet : "C'est la septième fois que le FBI entend le juge Kavanaugh. Au bout de la 100e, ce ne serait toujours pas bon pour les démocrates obstructionnistes."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.