Faute de vainqueurs ces derniers jours, les sommes pouvant être empochées aux deux plus gros jeux de loterie américains, Mega Millions et Powerball atteignent un milliard 330 millions de dollars.

Le Megamillion et le Powerball, les deux plus grosses loteries au monde
Le Megamillion et le Powerball, les deux plus grosses loteries au monde © AFP / JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Il n'y a pas eu de vainqueur mardi au jackpot du Mega Millions de 667 millions de dollars. Alors le montant a continué d'augmenter et ce vendredi, il atteindra la somme de 900 millions de dollars. Si quelqu'un l'emporte, ce sera le deuxième plus gros montant pour une loterie américaine jamais remportée. Et ce sera le plus gros montant jamais empoché au Mega Millions.

Le premier plus gros montant jamais remporté s'était élevé à un milliard 600 millions de dollars en 2016. Il s'agissait du Powerball, autre méga loterie américaine, et avait du être partagé entre trois vainqueurs. 

Le jackpot du Powerball  justement continue lui aussi d'augmenter car personne ne l'a emporté mercredi. Ce samedi, il s'élèvera environ à  430 millions de dollars.

Des jackpots moins fréquents mais plus gros

Mega Millions existe depuis 1996. Il est joué dans 44 États. Mais l'année dernière, le fonctionnement a changé. Maintenant, les jackpots du Mega Millions augmentent, augmentent, et augmentent encore, pour atteindre des sommes astronomiques. 

L'autre changement du Mega Millions est le passage du prix du ticket de 1 à 2 dollars en 2017. Les joueurs doivent choisir cinq nombres de 1 à 70 et un numéro complémentaire entre  1 et 25. Selon les probabilités, il y a une chance sur 302 575 350  de l'emporter.

Les derniers à avoir remporté le jackpot du Mega Millions sont des employés d'une start-up de la Silicon Valley qui ont empoché 543 millions de dollars. Depuis, le montant du jackpot a recommencé de grossir.

La France loin derrière !

L'Euro Millions a grimpé jusqu'à 190 millions d'euros. Mais en France, la plus grosse somme remportée au Loto est de 24 millions d'euros (en 2011). 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.