En Syrie, des milliers de personnes ont fui le pays cette nuit pour échapper aux combats, et la situation est toujours critique. Pendant ce temps, Bachar Al-Assad refuse toujours tout compromis. Et ça ne surprend pas Samir Aïta, opposant réfugié à Paris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.