Baisse de revenus pour l’organisation état islamique.
Baisse de revenus pour l’organisation état islamique. © MaxPPP

Le groupe Etat islamique traverse une période délicate. Ces derniers mois, l’organisation terroriste a perdu des territoires.

Surtout, ses revenus seraient en forte baisse : moins 30% depuis l’été dernier selon les conclusions d'un institut de recherche basé à Londres.

Baisse du pétrole et des terres

Les deux principales sources de revenus du groupe Etat Islamique sont en baisse : le pétrole et les taxes ainsi que la confiscation des terres ou des logements.

D’après l’institut de recherche Jane’s Information, basé à Londres, qui appartient au groupe américain de sécurité IHS, le chiffre d’affaires du pétrole aurait chuté de 26% depuis l’été… Cette forte baisse est la conséquence des frappes de la coalition emmenée par les Américains qui ont détruit de nombreux sites de production.

Perte de territoire

Sur la même période, l’organisation terroriste a perdu près du quart de son territoire. Il y a donc forcément moins de monde à taxer. Le groupe Etat islamique a même créé de nouveaux impôts pour compenser, par exemple pour réparer son antenne parabolique.

Les djihadistes infligent aussi, autre nouveauté, des amendes à ceux qui ne respectent pas le code de la route ou ne répondent pas correctement à des questions sur le Coran. Dans certains cas, il est possible désormais de payer pour éviter un châtiment corporel. Le cash est une absolue priorité pour le groupe.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.