Barack Obama a évoqué les importantes manifestations suite à la mort de Noirs tués par des policiers blancs, estimant qu'il fallait persévérer dans la lutte contre le racisme.

Barack Obama part en guerre
Barack Obama part en guerre © REUTERS/Saul Loeb/Pool / REUTERS/Saul Loeb/Pool

Dans un entretien à la chaîne communautaire Black entertainment television, Barack Obama a décidé de parler directement au public afro-américain, pour tenter de calmer le vent de colère qui souffle sur le pays depuis la mort de Mike Brown, jeune Noir tué par un policier à Ferguson. Tout en invitant par ailleurs les jeunes à "être persévérants" dans leur combat contre la discrimination.

Ça ne va pas être résolu du jour au lendemain, c'est quelque chose qui est profondément enraciné dans notre société, qui est profondément enraciné dans notre Hstoire. Nous devons être persévérants parce que typiquement, le progrès se fera par étapes, c'est progressif. Lorsqu'il s'agit de quelque chose qui est aussi enraciné que le racisme, ou la discrimination, dans toute société, vous devez être vigilant mais vous devez admettre que ça dure depuis longtemps.

Le président américain assure par ailleurs que la situation, si elle est encore très complexe dans les relations entre communautés, s'est tout de même améliorée. "Si vous en parlez avec des parents, des grand-parents, des oncles, ils vous diront que les choses vont mieux, pas parfaites dans certains cas, mais mieux", assure Barack Obama.

Depuis deux semaines, de nouvelles manifestations (parfois violentes) ont eu lieu un peu partout aux États-Unis, notamment à New-York, où un policier blanc qui a tué un père de famille noir non armé lors d'une interpellation a béneficié d'un non-lieu.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.