les secours ont récupéré 232 corps à lampedusa
les secours ont récupéré 232 corps à lampedusa © reuters

Près d'une semaine après le drame qui a fait entre 300 et 390 morts au large de l'île, le président de la Commission européenne et le chef du gouvernement italien ont été accueillis par des huées sur place. Des funérailles nationales seront organisées.

"Honte !" "Assassins !" Les cris ont fusé dès l'arrivée des deux responsables politiques. Depuis le naufrage d'un navire rempli de migrants clandestins (plus de 300 sont morts), l'Europe est sur le banc des accusés. Et désignée comme responsable par la population comme par plusieurs leaders européens (dont Jean-Marc Ayrault).

D'où cet accueil glacial à l'arrivée de José Manuel Barroso. Le reportage de Sandy Dauphin.

Les deux hommes, accompagnés de la commissaire chargée des Affaires intérieures, Cecilia Malmström, et du ministre de l'Intérieur italien Angelino Alfano, se sont recueillis devant les rangées de corps des migrants, en majorité érythréens, dans le hangar où ils ont été rassemblés.

Tension sur l'île

Lampedusa compte moins de 6.000 habitants, et ils en ont assez d'être la plus macabre porte d'entrée vers l'Europe. Régulièrement, ils doivent faire face à des naufrages ou des noyades. Et sur place, les immigrés clandestins sont parqués dans un centre d'accueil surpeuplé. Il compte 250 places, et compte 1.000 locataires actuellement.

Pour la maire de Lampedusa, Giusi Nicolini, cette visite officielle est "une étape indispensable pour voir de près l'immense tragédie qui se vit sur l'île". Le jour du drame, elle avait immédiatement appelé les caméras et les journalistes à relayer largement ce qui se passe sur son île.

Je crois que le gouvernement italien doit demander des excuses aux enfants et aux survivants pour la manière dont notre pays les traite. Seulement après, nous pourrons demander à l'Europe d'assumer ses propres responsabilités.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.