Silvio Berlusconi
Silvio Berlusconi © REUTERS/Alessandro Bianchi / REUTERS/Alessandro Bianchi

Silvio Berlusconi récupère son passeport aujourd'hui. Il est désormais libre d'aller où il veut quand il le veut. Le "Cavaliere" a été condamné en août 2013 à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale dans l'affaire Mediaset.

"Je lâche tout et je pars dans ma villa aux Caraïbes." Cette confidence sous forme de provocation confiée récemment à un proche, Silvio Berlusconi pourrait bientôt être en mesure de la réaliser. Il récupère son passeport qui lui avait été retirée en août 2013.

Depuis mai 2014, l'ancien "Cavaliere" était astreint à quatre heures de travail hebdomadaire dans une maison de retraite près de Milan. Il bénéficie d'une réduction de peine de deux mois et récupère avec son passeport son entière liberté de mouvement mais pas celle de se mouvoir comme il le veut dans la vie politique. Son siège de sénateur lui a été retiré. Il lui a été interdit de se présenter devant les électeurs pour une durée de six ans.

L'ancien Président du conseil se consacre donc aux domaines où il est le plus talentueux : celui des affaires. Sa holding familiale Fininvest a lancé plusieurs offensives récemment sur le marché pour démentir ceux qui aveint enterré un peu trop vite le phénix de la vie publique italienne.

Silvio Berlusconi : la chronologie
Silvio Berlusconi : la chronologie © Radio France

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.