Le dernier coup de cloche, avant quatre ans, de la célèbre horloge retentira le 21 août à midi.

Big Ben ne sonnera plus pendant quatre ans, Londres.
Big Ben ne sonnera plus pendant quatre ans, Londres. © AFP / ALBERTO PEZZALI / NURPHOTO

La nouvelle est plus "dingue" que la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne pour David Davis, le ministre chargé du Brexit. La cloche de Big Ben sonnera pour la dernière fois avant quatre ans, le 21 août à midi. L'horloge sera déconnectée et ne marquera plus les heures, comme la tour de 96 mètres de haut du palais de Westminster le faisait sans discontinuer, ou presque, depuis maintenant 157 ans.

Pourquoi Big Ben sera déconnectée ?

Le monument historique de Londres doit subir des travaux essentiels qui préserveront l'"'horloge à long terme et permettra aussi de protéger et préserver la tour Elizabeth qui l'abrite", a précisé Steve Jaggs, le gardien de l'horloge. La cloche principale a été fissurée en 1859, deux mois seulement après sa mise en service, par le marteau qui frappait les heures. L'outil a été remplacé par un autre plus léger mais la cloche de 13,7 tonnes qui vaut à l'horloge le surnom de Big Ben n'a jamais été remplacée.

Les travaux sont prévues sur une aussi longue durée pour assurer la sécurité et la santé des travailleurs en charge des travaux. Le bruit des cloches, mesuré à 118 décibels, représente un "risque sérieux" pour l'audition des ouvriers du chantier d'après les responsables de la rénovation. Mais un mécanisme de substitution sera néanmoins mis en place pour continuer à donner l'heure. L'une de ses faces sera également toujours visible du public pendant la rénovation.

L'émoi d'une nation

"Complètement fou" pour le député conservateur James Gray , la nouvelle a également médusé sur les réseaux sociaux et dans les plus hautes sphères du pays. Lors d'un déplacement à Portsmouth, la première ministre Theresa May s'est emparé du sujet, "il n'est pas raisonnable que Big Ben soit réduite au silence pendant quatre ans". La cheffe du gouvernement a exigé "d'urgence" une modification du calendrier des travaux. D'ailleurs, "à la lumière des inquiétudes exprimées par un certain nombre d'élus", un porte-parole du Parlement a déjà indiqué que la commission de la Chambre des Communes réévaluera la durée du silence imposé à Big Ben.

La proposition de faire sonner la cloche en dehors des heures de travail des ouvriers à d'ores et déjà été rejetée, les responsables de l'opération dénonçant "un gaspillage de l'argent public". Le chantier étant estimé à 29 millions de Livres Sterling, soit près de 32 millions d'euros. Mais l'horloge devrait par exemple reprendre du service pour le Nouvel An et d'autres événements importants. Dans tous les cas, son dernier "bong" retentira ce lundi à midi.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.