France Télévisions a annoncé la mort de la journaliste Véronique Robert, grièvement blessée dans l'explosion d'une mine à Mossoul qui a coûté la vie à deux autres journalistes.

L'explosion d'une mine à Mossoul a coûté la vie à trois journalistes : le fixeur irakien Bakhtiyar Addad, le reporter français Stephan Villeneuve et la journaliste d'Envoyé Spécial Véronique Robert
L'explosion d'une mine à Mossoul a coûté la vie à trois journalistes : le fixeur irakien Bakhtiyar Addad, le reporter français Stephan Villeneuve et la journaliste d'Envoyé Spécial Véronique Robert © Reuters / Alkis Konstantinidis

Après le journaliste irakien Bakhtiyar Addad et le reporter français Stephan Villeneuve, la journaliste Véronique Robert a succombé à son tour à ses blessures. Tous les trois ont été victimes de l'explosion d'une mine, dans la partie encore occupée par le groupe État islamique à Mossoul, en Irak.

France Télévisions, qui a annoncé la nouvelle ce samedi, explique que Véronique Robert avait été opérée à Bagdad avant d'être transférée, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans l'hôpital militaire Percy, près de Paris.

Véronique Robert, "spécialiste des terrains de guerre", écrit France Télévisions dans son communiqué, "avait couvert de nombreux conflits au Moyen-Orient et notamment en Irak". "La direction et les équipes de France Télévisions ainsi qu'Emilie Raffoul, directrice de #5 Bis Productions s'associent à la douleur de sa famille et de tous ses proches".

Avec Stephan Villeneuve, Véronique Robert tournait un reportage sur Mossoul pour le magazine Envoyé Spécial. Ils étaient accompagnés du journaliste et fixeur irakien Bakhtiyar Addad, qui est décédé sur le coup, et de Samuel Forey, reporter indépendant pour le Figaro notamment, légèrement blessé.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.