les mouvements du vol mh370 indiqueraient un acte délibéré
les mouvements du vol mh370 indiqueraient un acte délibéré © reuters

Le Premier ministre malaisien l'affirme : le vol MH370 a sans doute rebroussé chemin au-dessus de son pays. C'est en tout cas ce que semblent indiquer les derniers mouvements connus de l'avion. Une perquisition est en cours au domicile du pilote.

Tryphon Tournesol, dans les albums de Tintin, ne cessait de répéter, armé de son fidèle pendule : "un peu plus à l'ouest". C'est en substance ce que dit aussi le Premier ministre malaisien Najib Razak. Selon les derniers éléments qu'il a dévoilés ce matin, le vol MH370 aurait donc pris la direction de l'ouest, au moment du passage au-dessus de la Malaisie.

Écoutez un extrait de l'intervention du Premier ministre

Les derniers mouvements de l'avion ont été étudiés sous toutes les coutures, et il semble désormais qu'il ait fait demi-tour en plein vol pour changer totalement de direction. Bref, que quelqu'un ait volontairement redirigé l'avion vers une nouvelle destination, ce qui expliquerait notamment pourquoi il est toujours introuvable, une semaine après sa disparition.

De nouveaux éléments qui changent la vision de l'affaire, Philippe Reltien

On ne parle pas (encore) de "détournement"

L'avion repéré par les radars militaires était donc bien le vol MH370, et il aurait modifié sa route après l'arrêt de ses communications (a priori volontaire, elle aussi) juste avant d'atteindre la côte est de la Malaisie. Pas question toutefois de parler pour l'instant de "détournement" pour le Premier ministre.

Malgré les informations de presse faisant état d'un détournement de l'avion, je souhaite être très clair : nous continuons à enquêter sur toutes les possibilités concernant ce qui a fait dévier de sa route le MH370.

Pour Michel Polacco, spécialiste de l'aéronautique à Radio France, détourner un tel avion nécessite des connaissances

De son côté, la police a entamé une perquisition au domicile du pilote du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu il y a une semaine. Une perquisition entamée dans l'après-midi (heure locale), peu de temps après la fin de la conférence de presse du Premier ministre.

Le pilote de l'avion, le capitaine Zaharie Ahmad Shah, a 53 ans. La police espère découvrir à son domicile des indices sur la position actuelle de son avion.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.