De quoi Boko Haram est-il le nom?
De quoi Boko Haram est-il le nom? © Radio France

Réplique directe à l'engagement de troupes par N'Djamena contre le groupe islamiste, ce dernier a lancé une première offensive en territoire tchadien. L'attaque menée près d'un camp de réfugiés a fait au moins cinq morts.

Les assaillants ont utilisé quatre hors-bord pour attaquer la presqu'île de Ngouboua, située sur le lac Tchad. Après l'attaque, ils ont ensuite fui vers le Nigeria, poursuivis par des militaires tchadiens.

Parmi les victimes, on compte le chef de canton, tué par une balle perdue, mais aussi un militaire. Côté Boko Haram, deux combattants ont été tués dans la riposte, et cinq autres blessés.

Les précisions de Bertrand Gallicher

Une vengeance contre l'offensive coordonnée

Les islamistes s'inquiètent en fait de la riposte à venir de la part des pays où leur groupe agit depuis 2009. Les pays du bassin du lac Tchad ont en effet prévu de mobiliser 8 700 hommes dans une force multinationale consacrée exclusivement à la lutte contre Boko Haram.

Le Cameroun s'est déjà engagé dans la lutte depuis plusieurs mois dans cette lutte. Le Tchad a rejoint la mobilisation il y a un mois, se disant prêt à apporter "un soutien actif" face à "la situation qui menace dangereusement la sécurité et la stabilité du Tchad et porte atteinte à ses intérêts vitaux".

Lundi dernier, le Niger a également annoncé son engagement. Le Bénin et le Nigeria sont tout aussi mobilisés face à Boko Haram.

Depuis, les attaques des islamistes se multiplient, avec notamment des attaques meurtrières au Niger, qui ont coûté la vie à plus de 100 combattants de Boko Haram et à quatre militaires nigériens.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.