Boutros Boutros Ghali
Boutros Boutros Ghali © IP3 PRESS/MAXPPP

L'ancien secrétaire général de l'ONU est mort ce mardi à l'âge de 93 ans.

L'ancien secrétaire général des Nations unies Boutros Boutros-Ghali est mort à l'âge de 93 ans.

C’est l'ambassadeur du Venezuela Rafael Ramirez, qui préside le Conseil de sécurité durant ce mois de février, qui a annoncé ce décès. "Nous avons été informés que l'ancien secrétaire général Boutros Boutros-Ghali est décédé", a-t-il expliqué.

Cet homme politique égyptien a été le premier Africain à accéder au poste de secrétaire général. Il avait occupé cette fonction entre 1992 et 1996.

Ce copte égyptien a été ministre des Affaires étrangères de 1977 à 1991. Il fut l'un des négociateurs des accords de Camp David entre le président Egytien Anouar Al Sadate et le chef du gouvernement israélien Menahem Begin le 17 octobre 1978.Ces négocaitions aboutissent un an plus tard au traité de paix entre les deux pays.

Boutros Boutros Ghali est né au Caire en 1922 dans une grande famille de la minorité chrétienne copte. Son grand-père avait été Premier ministre du pays. Il fut assassiné en 1910.

Boutros-Ghali a fait la plus grande partie de ses études à Paris. Il est ensuite devenu professeur de de droit à l’université du Caire.

Pendant qu’il dirigeait l’ONU, il a dû faire face à de nombreux conflits, la Yougoslavie, la Rwanda ou encore la Somalie. Les hésitations et les reculades dans ces différents dossiers avaient été très critiquées notamment par les Etats-Unis qui avaient mis leur véto à sa réélection.

En 1997, cet amoureux des lettres et des langues, en particulier du français devient premier secrétaire général de la Francophonie.

.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.