[scald=101357:sdl_editor_representation]OSLO (Reuters) - Le militant islamophobe norvégien Anders Behring Breivik, qui a tué 77 personnes en juillet dernier, a été officiellement inculpé mercredi de terrorisme et de meurtres avec préméditation. Son procès s'ouvrira le mois prochain.

La justice norvégienne a ordonné une deuxième expertise psychiatrique de l'accusé, qu'un premier rapport a jugé pénalement irresponsable.

Le parquet pourrait réclamer la peine maximale de 21 ans de prison si cette seconde expertise contredit la première, qui a conclu que Breivik souffrait de schizophrénie paranoïde.

Anders Behring Breivik a reconnu avoir fait exploser une bombe qui a coûté la vie à huit personnes dans le centre d'Oslo puis s'être rendu sur l'île d'Utoya, où il a abattu 69 participants de l'université des jeunes du Parti travailliste.

Agé de 33 ans, il se présente comme un "templier" en croisade contre le multiculturalisme et l'immigration musulmane.

Le début de son procès a été fixé au 16 avril, quelles que soient les conclusions sur son état mental.

S'il est reconnu coupable, ce sera au juge de décider s'il doit aller en prison ou s'il doit être interné dans un établissement psychiatrique.

Walter Gibbs, Guy Kerivel pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.