C’est cette semaine que nous saurons si le Royaume-Uni va vraiment quitter l’union européenne, à la fin du mois de mars. Après des mois d’hésitations, les députés doivent voter, de mardi à jeudi, pour dire s’ils valident l’accord que Theresa May a négocié avec Bruxelles, et s’ils reportent ou non le Brexit.

Le Parlement britannique vote cette semaine une ultime fois l'accord de sortie du Brexit, prévu le 29 mars prochain.
Le Parlement britannique vote cette semaine une ultime fois l'accord de sortie du Brexit, prévu le 29 mars prochain. © AFP / Ben STANSALL

Theresa May est dos au mur. À moins de trois semaines de la date limite prévue pour acter le Brexit, la Première ministre britannique est à bout d’arguments, pour convaincre le Parlement de la soutenir. Dernière, voire ultime tentative : elle propose maintenant de débloquer des fonds pour sortir de la politique d’austérité, si son plan est voté.

Ces Fonds, qui représentent une enveloppe de 25 milliards d’euros, seraient destiné aux écoles, à la police, à des réductions d’impôts. En résumé, la fin de l’austérité, à condition que le Parlement valide l’accord sur le Brexit.

Vers une démission de May ?

Pour convaincre, "Theresa May est prête a tout", explique le Times, elle pourrait même promettre de démissionner après le vote. Car la Première ministre n’a plus le choix; Après la défaite cinglante et historique du mois de janvier, si son accord est de nouveau rejeté mardi, le Royaume-Uni entrera dans une zone de turbulences, avec la possibilité pour les députés de voter pour ou contre une sortie sans accord du tout.

Les débats, jeudi, pourraient aboutir à une demande de report du Brexit. Les heures qui viennent sont donc cruciales. 

Et les groupes pro-européens, comme les eurosceptiques, font pression sur les élus. En tête de la course à la publicité, le groupe Britainsfuture, qui plaide pour un Brexit radical, a dépensé 400 000 euros ces dernières semaines pour payer des publicités ciblées sur les réseaux sociaux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.