Le négociateur en chef de l'Union Européenne Michel Barnier a la lourde tâche de gérer la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union avec les représentants britanniques.

Brexit : Michel Barnier mènera les négociations pour l'Union Européenne pendant deux ans
Brexit : Michel Barnier mènera les négociations pour l'Union Européenne pendant deux ans © AFP / JOHN THYS

L'expression est de Pascal Lamy, ancien directeur de l'Organisation Mondiale du Commerce, et elle est plutôt bien choisie : "Le Brexit sera comme sortir un œuf de l'omelette", tant la tâche semble ardue. Et c'est le français Michel Barnier, négociateur en chef, qui va devoir accomplir cette délicate mission : gérer la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union avec les représentants britanniques.

En face, la Première ministre Britannique Theresa May a activé ce mardi l’article 50 du traité de Lisbonne, lançant officiellement les négociations sur la sortie de l’Union Européenne. Des négociations qu’elle ne va pas mener seule, puisqu'elle s’est entourée d’un groupe rapproché de trois ministres que la presse anglaise surnomme "Le gang du Brexit", comme l'explique notre envoyé spécial Antoine Giniaux :

Michel Barnier compte bien rester ferme envers les Britanniques : le Royaume-Uni devra solder ses comptes envers l'Europe avant d'en sortir.

Michel Barnier sera, lui, entouré d'une trentaine de juristes, d'experts, d'économistes de quatorze pays de l'Union bien rodés. Les discussions entre Londres et Bruxelles pourront véritablement débuter fin mai ou début juin, soit près d'un an après le référendum sur le Brexit.

Le Brexit a rendu les citoyens européens inquiets sur leur futur dans une Europe à 27 + la Grande-Bretagne. L'Union européenne restera ferme sur la défense de leurs droits

Savoyard, gaulliste tendance Chaban, Barnier a été le plus jeune élu de France lorsqu'il est élu conseiller général à 22 ans, puis député à 27 ans. Ministre de l’Environnement d'Edouard Balladur de 1993 à 1995, puis ministre des Affaires étrangères de Jean-Pierre Raffarin de 2004 à 2005, et enfin Ministre de l’Agriculture de Fillon entre 2007 et 2009. En 2009, Barnier est nommé commissaire européen au Marché intérieur. Il parvient à demander à la Grèce de rembourser l’aide européenne reçue pour mettre en place un cadastre, argent qui avait été détourné.

Le Français, également ancien commissaire responsable du programme PEACE pour l'Irlande du Nord, n'a pas oublié la troisième incertitude majeure créée par le Brexit : la question des nouvelles frontières de l'Union, à laquelle l'UE sera "particulièrement attentive", a-t-il promis.

En face la Première ministre Britannique Theresa May a activé l’article 50 du traité de Lisbonne, en lancant officiellement les négociations sur la sortie de l’Union Européenne... Des négociations qu’elle ne va pas mener seule... Elle s’est entourée d’un groupe rapproché de 3 ministres que la presse anglaise surnomme « le gang du Brexit »

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.