Georges Vandenbeusch, le prêtre français enlevé par Boko Haram
Georges Vandenbeusch, le prêtre français enlevé par Boko Haram © capture d'ecran BFM

La secte Boko Haram a revendiqué l'enlèvement du prêtre français dans le nord du Cameroun. Il aurait été emmené au Nigeria voisin peu après les faits. Le père Georges avait choisi de rester dans sa paroisse, située dans une zone dangereuse...

Et c'est justement ce qui pose problème aujourd'hui, en particulier après les enlèvements, dans le même secteur, d'une famille française en février.

Dans ces cas-là, qui est responsable ? Eléments de réponse avec Olivier Poujade.

Pour la ministre déléguée aux Français de l'étranger, il faut une prise de conscience des ressortissants français. Hélène Conway demande aux Français, cible privilégiée des ravisseurs, de ne pas séjourner dans les zones classées rouges.

Les groupes terroristes pensent qu'en enlevant un Occidental, ils ont une monnaie d'échange.

Le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram a affirmé vendredi détenir le prêtre français.

Je peux vous confirmer que le prêtre français est aux mains des moujahidines de Boko Haram, qui a mené l'opération en coordination avec Ansaru. Les moujahidines en diront davantage au monde au sujet des otages le moment venu.

François Hollande a de son côté confirmé que le prêtre avait "sûrement été emmené vers le Nigeria". Il a également réaffirmé que "la France fait tout pour le retrouver, tout pour le faire libérer".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.