Au regard des résultats partiels (62%) des caucus démocrates de l'Iowa, Pete Buttigieg arrivait en tête devant Bernie Sanders. Trois jours de recompte plus tard, Buttigieg est vainqueur, mais de très peu.

Pete Buttigieg arrivé en tête dans les caucus de l'Iowa
Pete Buttigieg arrivé en tête dans les caucus de l'Iowa © AFP / WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

ARTICLE MIS A JOUR LE 7 FÉVRIER A 9h50 : Trois jours après le fiasco du premier vote des primaires présidentielles démocrates dans l'Iowa, les candidats Pete Buttigieg et Bernie Sanders sont toujours au coude-à-coude, mais le démocrate modéré Pete Buttigieg devance d'une courte tête et le démocrate de gauche Bernie Sanders. 26,2% pour Buttigieg, et 26,1% pour Bernie Sanders.  

5 FÉVRIER 2020 : Les instances locales du parti démocrate américain, après une très longue et chaotique attente, ont annoncé les premiers résultats cette nuit, sur 62% des lieux de vote. L'ancien vice-président Joe Biden est donné seulement quatrième. Avec 26,9% des délégués qui étaient en jeu dans cet Etat rural du Midwest, le maire de South Bend, dans l'Indiana, devance de justesse le sénateur du Vermont Bernie Sanders (25,1%) et plus largement la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren (18,3%). Avec 15,6% des délégués, Joe Biden, qui fut l'ex-président de Barack Obama, arrive en quatrième position.  

S'exprimant devant des partisans à Laconia, dans le New Hampshire - prochaine étape des primaires du Parti démocrate -, Pete Buttigieg, 38 ans, a déclaré avoir lancé sa candidature un an plus tôt avec une équipe de campagne composée seulement de quatre membres, un nom méconnu de l'opinion et aucun financement, mais avec "une grande idée".  L'ancien vétéran de l'armée, qui a combattu en Afghanistan, a souligné qu'il était temps qu'une nouvelle génération prenne le pouvoir chez les démocrates et que son manque d'expérience à Washington faisait de lui le candidat idéal pour y rompre l'impasse partisane.  

Bernie Sanders, âgé de 78 ans, était donné en tête du vote populaire, qui n'est pas utilisé pour déterminer les délégués qui se prononceront lors de la convention nationale du Parti démocrate en juillet.   

Les caucus de l'Iowa, comme de tradition, devaient lancer lundi le marathon des primaires du Parti démocrate en vue de l'élection présidentielle de novembre. Ils ont surtout été l'occasion d'un faux départ dû à un bug informatique. Les organisateurs avaient opté cette année pour une application électronique afin de centraliser les résultats, mais des failles dans le cryptage des données ont retardé le processus et les lignes téléphoniques, que des responsables ont utilisées par la suite pour faire remonter les résultats, ont été vite saturées.  

Après plus d'un an de pré-campagne électorale et plus de 800 millions de dollars de dépenses, les caucus de l'Iowa devaient fournir des premières réponses tangibles à un Parti démocrate qui essaie désespérément de trouver un moyen de battre Donald Trump.  

États-Unis : le calendrier des primaires démocrates
États-Unis : le calendrier des primaires démocrates © Visactu / Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.