La procédure d'impeachment de Donald Trump qui s'est ouverte mardi à Washington permet de découvrir de l'intérieur ce qui s'est réellement passé le 6 janvier lors des violences au Capitole, grâce aux images de vidéosurveillance et aux témoignages d'élus.

Manifestation anti-Trump réclamant sa condamnation pour incitation à l'insurrection
Manifestation anti-Trump réclamant sa condamnation pour incitation à l'insurrection © Getty / Erik McGregor/LightRocket via Getty Images

Le procès a démarré mardi, il suit son cours mais déjà on semble en connaitre l'issue : les risques pour Donald Trump d'être destitué sont très faibles, car les sénateurs républicains ne sont que cinq à avoir affirmé vouloir voter pour l'impeachment. Il faudrait qu'ils soient 16 aux cotés des 50 démocrates pour que l'ex-président soit destitué pour "incitation à l'insurrection" à la suite des violences commises au Capitole le 6 janvier dernier. Il ne pourrait alors plus se présenter à une élection. Les événements des deux premiers jours d'audience ont montré en tout cas la violence de l'attaque du Congrès américain.

"Le président Trump n'a pas été le témoin innocent d'un accident", comme ses avocats le suggèrent, mais il "a abandonné son rôle de commandant-en-chef pour devenir l'incitateur-en-chef d'une dangereuse insurrection", a lancé Jamie Raskin, qui supervise l'équipe des procureurs.

Des images terrifiantes de l'intérieur du Capitole

Mercredi soir, plusieurs images de vidéosurveillance ont été visionnées par les sénateurs, à l'initiative de l'accusation (démocrate). Ces images n'avaient jamais été vues. On y découvre d'une part à quel point les émeutiers, une fois entrés de force dans le Capitole, se sont  approchés des élus et du personnel. On voit par exemple le leader des démocrates Chuck Schumer s'enfuir, avec ses gardes du corps. Les manifestants survoltés ne sont à ce moment là qu'à une cinquantaine de pas de lui  :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Un policier du Capitole sauve la vie du sénateur Mitt Romney

Ces images inédites montrent aussi l'agent de sécurité Eugene Goodman. Il a déjà été remarqué pour avoir détourné les émeutiers de la salle où étaient réunis les sénateurs à ce moment-là, évitant surement aux élus d'être pris dans une nasse. Eugene Goodman, agent de police au Capitole, a d'ailleurs été décoré par Joe Biden pour cet acte. Mais mercredi, on découvre que le même Eugene Goodman, à un autre moment, a orienté le sénateur républicain Mitt Romney pour lui permettre de s'enfuir à l'opposé des manifestants. Il lui a probablement sauvé la vie : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mitt Romney, sénateur républicain, est l'un des rares à avoir refusé de soutenir Donald Trump dans ses accusations de fraude électorale. Cet ancien candidat à la présidentielle en 2012 (face à Barack Obama) est l'un des seuls à avoir publiquement annoncé qu'il voterait pour l'impeachment de Trump.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Après avoir vu ces images mercredi, Mitt Romney a d'ailleurs déclaré qu'il n'avait pas réalisé que l'agent de police qui l'avait aidé n'était autre qu'Eugene Goodman : 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Mike Pence et sa famille sont exfiltrés in extremis

D'autres images inédites montrent le vice-président Mike Pence, qui dirige les débats à l'intérieur de la salle du Sénat, sortir précipitamment. Puis il rejoint sa famille et ils sont tous exfiltrés en urgence :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pendant ce temps, les manifestants envahissent le Capitole, aux cris de "Pendez Pence !". Mike Pence était en effet leur cible pour avoir refusé de soutenir Donald Trump dans son déni de la défaite et pour avoir accepté l'invitation de Joe Biden pour l'investiture le 20 janvier.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les collaborateurs de Nancy Pelosi se barricadent

On se souvient des images de manifestants ayant investi le Capitole, entrés dans le bureau de Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des Représentants :

Cet émeutier entré dans le bureau de Nancy Pelosi le 6 janvier a été arrêté quelques jours après
Cet émeutier entré dans le bureau de Nancy Pelosi le 6 janvier a été arrêté quelques jours après © AFP / SAUL LOEB / AFP

Ce que l'on n'avait pas vu, ce sont les images de son staff tentant de se protéger. Les employés se barricadent dans une salle, en bloquant la porte avec des meubles et se cachent sous un bureau. 

Sept minutes plus tard, les manifestants arrivent et tentent d'ouvrir la porte. N'y parvenant pas, ils se dirigent notamment dans le bureau de Nancy Pelosi, où ils cassent du matériel, s'installent dans son fauteuil et se prennent en photo :

Donald Trump furieux après la prestation de son avocat

L'un des deux avocats de Donald Trump, Bruce Castor, s'est illustré par la médiocrité de sa plaidoirie, souvent incompréhensible, mardi. L'avocat a même déclaré devant les sénateurs : "Les électeurs se sont exprimés, ils ont élu un autre président". Une déclaration assez incompréhensible venant de l'avocat de Donald Trump :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il est devenu très vite la cible des moqueries des internautes. 

"Nous ne savons absolument pas de quoi parle en ce moment Bruce Castor"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Selon des médias, Donald Trump s'est emporté après la piètre performance de son avocat. 

USA Today affirme que plusieurs personnes de l'entourage de Donald trump l'ont décrit comme "très contrarié" par la performance de Castor, mais qu'il ne prévoirait pas de changer de défense car il se dit "très confiant", "sûr d'être acquitté".