Après la colère de Trump sur Twitter au moment de son arrivée à Paris, les deux présidents ont tenté de désamorcer la polémique.

Donald Trump à l'Elysée avec Emmanuel Macron
Donald Trump à l'Elysée avec Emmanuel Macron © AFP / CHRISTOPHE PETIT-TESSON / POOL

Cette rencontre s'annonçait tendue après le tweet de Donald Trump qui estimait que le président français s'était montré "insultant" en parlant d'une armée européenne. Mais dès avant la rencontre l'un et l'autre ont eu des mots plus apaisants. Le président américain est à Paris pour le week-end pour participer aux commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, en présence de dirigeants venus du monde entier.

Emmanuel Macron a expliqué devant la presse qu'avec son homologue il serait donc question de nombreux sujets internationaux comme  l'Iran, l'Afrique, les capacités stratégiques européenne, et il s'est dit très heureux d'accueillir son "ami" le président Trump.  L'Elysée a mis les critiques de Trump sur le compte d'une incompréhension des propos du président français.  "Nous célébrons ici l'amitié entre nos peuples, nos armées et la formidable solidarité qu'il y a eu entre nous qui sommes parmi les deux plus vieux alliés du monde", a par ailleurs déclaré le président français.  "Nous allons parler de beaucoup de sujets d'intérêts communs: l'Iran, la Syrie, les sujets commerciaux, l'ordre international, y compris les sujets climatiques. Les sujets liés à l'Afrique", a-t-il ajouté.

En réponse Donald Trump a dit "J'apprécie ce que vous avez dit par rapport à la capacité stratégie et la défense, il faut porter ce fardeau, nous aimerions une Europe forte,  nous voulons cela tous les deux".

"Nous devons mieux partager le fardeau au sein de l'Otan", avait lancé Emmanuel Macron au préalable pour répondre au locataire de la Maison Blanche qui ne cesse de réclamer une hausse des dépenses militaires des pays européens jugeant la situation actuelle injuste pour le contribuable américain.  

"Nous avons besoin de plus d'investissements", a encore ajouté le président français sans aborder directement la question de la création d'une armée européenne qui a provoqué la colère de Trump.  

De très bons amis

Visiblement soucieux de désamorcer la polémique, les deux hommes ont insisté sur leurs liens étroits: 

_"Nous sommes devenus très bons amis au fil des ans_", a assuré Donald Trump.  

La veille, pourtant, il avait opté pour un ton nettement moins consensuel, estimant que le président français s'était montré "très insultant" et avait rajouté que "peut-être que l'Europe devrait d'abord payer sa part à l'Otan que les Etats-Unis subventionnent largement!".  

En début de semaine, Emmanuel Macron avait appelé de ses vœux la création d'une "véritable armée européenne" pour mieux protéger le Vieux Continent.   Samedi matin, l'Elysée a assuré que l'armée européenne prônée par le président français ne visait en aucun cas les Etats-Unis, évoquant une "confusion" dans l'interprétation de ses propos.    

Toutefois Donald Trump ne sera pas présent lors du grand forum international sur la gouvernance mondiale organisé par Emmanuel Macron et qui, schématiquement, servira de tribune en faveur du multilatéralisme, et donc, en creux, à dire du mal de la politique étrangère américaine. Il a par ailleurs annulé  la visite d'un cimetière américain  du Bois Belleau dans le nord de la France, en raison du mauvais temps, selon un communiqué de la Maison Blanche.       

Rien ne laissait présager que les retrouvailles entre Emmanuel Macron et Donald Trump seraient aussi compliquées.  Les deux hommes ont ces derniers mois cultivé une relation très particulière, amicale et même fraternelle. On se souvient des déclarations laudatives du président américain à l'égard du chef de l'état après le défilé du 14 juillet.

Déjeuner avec Melania  

La Première dame américaine Melania Trump devait se rendre à son tour à l'Elysée où les deux couples présidentiels déjeuneront ensemble avant de se séparer pour l'après-midi.  Emmanuel Macron prendra le chemin d'une clairière près de Compiègne, au nord de Paris, pour y retrouver la chancelière Angela Merkel pour une cérémonie très symbolique.  

Le reportage de Bertrand Gallicher

1 min

Rencontre Trump Macron à l'Elysée

Par Bertrand Gallicher
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.