l'intervention de la france en centrafrique sera plus longue que prévu
l'intervention de la france en centrafrique sera plus longue que prévu © reuters

400 soldats français supplémentaires sont envoyés en Centrafrique. Ils sont désormais 2 000 alors que le ministre de la Défense avait prévu de ne pas augmenter les effectifs. Jean-Yves Le Drian est l'invité du journal de Charlotte Piret.

Il importe avant la saison des pluies de renforcer les initiatives.

La décision a été annoncée par l'Elysée à l'issue d'un conseil de défense restreint présidé par François Hollande, qui a appelé "la communauté internationale à une solidarité accrue". La présidence française exhorte la communauté internationale à une solidarité accrue à l'égard de la Centrafrique et invite le Conseil de Sécurité de l'Onu à accélérer le déploiement d'une opération de maintien de la paix dans ce pays en proie aux affrontements entre milices chrétiennes et musulmanes. La France souhaite aussi un soutien plus important à la Misca, pour lui permettre d'être plus mobile, et lance un appel à une aide humanitaire d'urgence.

Ces renforts comprendront des unités de combat d'infanterie, des hélicoptères de transport et des moyens logistiques et de commandement.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.