Depuis l’investiture de Joe Biden le 20 janvier dernier à Washington, l’image du Sénateur américain Bernie Sanders, recroquevillé dans sa parka verte et avec des moufles tricotées main, a fait le tour du monde. La créatrice de ces moufles, une enseignante du Vermont, s’est confiée à notre correspondant.

Jen Ellis, institutrice, devenue célèbre pour les gants qu'elle a réalisés pour Bernie Sanders
Jen Ellis, institutrice, devenue célèbre pour les gants qu'elle a réalisés pour Bernie Sanders © Jen Ellis

Elle en rit au téléphone, et explique avoir du recruter à la hâte un avocat et une attachée de presse pour gérer cette célébrité soudaine. Jennifer Ellis est une enseignante de 42 ans habitant le petit état rural du Vermont, à la pointe nord-est des Etats-Unis. En dehors de son métier, elle a deux passions : le tricot et la politique. 

Alors quand en 2016, le Sénateur du Vermont Bernie Sanders perd la primaire Démocrate face à Hillary Clinton, elle décide de confectionner une paire de moufles et de l’offrir au candidat socialiste : "J’étais vraiment attristé par sa défaite, explique Jen Ellis à France Inter. Je l’aime bien, je l’ai toujours soutenu. Et je voulais lui adresser un message, lui dire qu’il ne devait pas renoncer et se présenter à nouveau à l’investiture Démocrate (ndlr : ce qu’il a fera quatre ans plus tard). J’ai donc tricoté pour lui cette paire de moufles, car dans le Vermont les hivers sont rudes. Sa belle-fille dirige la crèche dans laquelle ma fille va. Donc j’ai réussi à lui faire passer ce petit cadeau. J’ai su par mon amie Lisa qu’il l’avait reçu, et j’en ai été heureuse. Puis je suis passé à autre chose et j’ai oublié toute cette histoire".

Lors de la campagne pour la primaire Démocrate en 2020, lors des meetings en plein air notamment, le Sénateur du Vermont porte plusieurs fois en public cette paire de moufles. Jennifer Ellis s’en amuse et la reproduit en quelques exemplaires pour des amis et des connaissances.

"J'ai reçu 18 000 e-mails en quelques heures !"

Mais le 20 janvier 2021, à midi, l’affaire prend une autre ampleur. Le Sénateur Sanders participe sur les marches du Capitole à l’investiture du 46ème Président des Etats-Unis Joe Biden. Ce matin-là, un vent glacial souffle sur la capitale fédérale. Et un photographe de l’Agence France Presse saisit l’image d’un Sanders frigorifié, recroquevillé dans sa veste verte, avec les fameuses moufles en laine. Quasi immédiatement, le téléphone portable et la boite mails de Jen explosent : "Je ne savais pas du tout qu’il les porterait ce jour-là, et qu’on verrait ces moufles sur tous les écrans de télévision, et dans le monde entier. Je ne me doutais pas non plus qu’on me retrouverait aussi facilement sur Twitter, réseau sur lequel je ne suis presque jamais, et que les gens trouveraient mon adresse électronique. En quelques heures, j’ai reçu 18.000 emails me demandant où et comment on pouvait acheter cette paire de gants !". 

La photo de Bernie Sanders qui a fait le tour du monde
La photo de Bernie Sanders qui a fait le tour du monde © AFP / Brendan SMIALOWSKI

La photo de Bernie devient un mème sur le web. Jennifer croule sous les demandes. Dans les 48 heures, l’équipe de Bernie Sanders fait imprimer des tee-shirts et des pulls (vendus entre 27 et 47 dollars) avec l’image du Sénateur (et de ses moufles) dessus. Et récolte 1,8 millions de dollars reversés à des associations caritatives du Vermont. De son côté, Jen Ellis est contactée par d’autres organisations humanitaires qui lui proposent de commercialiser ses gants, également à des fins caritatives. Des entreprises lui proposent aussi des partenariats : "Mais vous savez, précise Jennifer Ellis, je suis une simple enseignante de primaire, dans ce petit état rural du Vermont. Moi, je n’ai pas perdu mon emploi, malgré la pandémie de coronavirus. Je n’ai pas besoin de gagner plus d’argent ou de devenir riche. Si j’étais sans emploi, peut-être que j’aurai signé ces contrats. Mais je ne suis pas dans une situation de besoin. Donc non, je ne vais pas ouvrir une usine de moufles !".

"Drôle et joyeux"

En revanche, Jen Ellis (qui a lancé son propre site web) se dit particulièrement heureuse de toute cette histoire : "Je trouve ça à la fois drôle et joyeux. Et je sais que Bernie aussi. Mes moufles font sourire tout le monde. Cela transcende les religions, la politique, les nationalités. Cette simple paire de gants apporte beaucoup de joie. En ces temps de pandémie, on a besoin de partager des moments comme celui-là. C’est drôle, mais pas aux dépens de quelqu’un. Et puis cela nous enseigne à tous quelque chose : chacun, on a le pouvoir de confectionner des petits cadeaux. On peut utiliser un peu de notre temps, de notre gentillesse et de notre savoir-faire pour faire plaisir à l’autre. Et parfois, en offrant un petit cadeau tout simple, vous allez recevoir tellement de joie en retour. Regardez ce qui est en train de se passer. Tout est parti d’une simple paire de moufles offerte à un politicien local que j’aime bien. Et la photo a fait le tour du monde !"

En début de semaine, Bernie Sanders a téléphoné à Jen Ellis pour la remercier de vive voix, pour les moufles en laine, et pour l’élan de générosité qu’elle a (involontairement) provoqué.