abdel fattah al sissi investi à la présidence de l'egypte
abdel fattah al sissi investi à la présidence de l'egypte © reuters

Moins d'une semaine après la démission (et l'arrestation pour corruption) du ministre de l'Agriculture, le président égyptien a demandé à son ministre du Pétrole de former un tout nouveau gouvernement, un an après la formation du précédent.

Abdel Fattah al Sissi a reçu samedi la démission du cabinet dirigé depuis l'an dernier par Ibrahim Mehleb. La présidence, qui annonce cette décision dans un communiqué, n'a pas précisé les raisons de cette démission.

En attendant les législatives

Lundi, le ministre de l'Agriculture, Salah El Din Mahmoud Helal, a été arrêté pour corruption juste après l'annonce de sa démission . Un responsable égyptien (sous couvert d'anonymat) assure que cette arrestation est surtout une sanction de la mauvaise gestion de son ministère : "il ne tenait pas totalement son ministère et des décisions en sortaient qui étaient souvent en porte-à-faux avec d'autres ministères, comme le Commerce et l'Industrie".

Le gouvernement sortant est chargé d'expédier les affaires courantes. Ibrahim Mehleb, ancien ministre du Logement et président du groupe de BTP Arab Contractors, avait été nommé Premier ministre l'année dernière.

Ce changement de gouvernement intervient un mois à peine avant les élections législatives en Égypte.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.