Séisme et tsunami au Chili
Séisme et tsunami au Chili © REUTERS/Stringer / REUTERS/Stringer

Un tsunami s'est formé mardi au large des côtes chiliennes après un séisme de magnitude de 8,2 à moins d'une centaine de kilomètre au large du port d'Iquique, provoquant au moins cinq morts et trois blessés sérieux.

Les autorités chiliennes ont annoncé que les premières vagues du tsunami, d'une hauteur évaluée à deux mètres, avaient atteint certaines zones côtières près de 45 minutes après le séisme. Le ministre de l'Intérieur chilien Rodrigo Peñailillo a annoncé à la presse que cinq personnes avaient trouvé la mort après le séisme.

L'alerte au tsunami, qui concerne l'ensemble de la côte pacifique de l'Amérique latine, vise le Pérou, l'Equateur, la Colombie, le Panama, le Costa Rica et le Nicaragua. Une alerte a également été lancée pour l'Etat américain de Hawaï. Le séisme s'est produit à 86 kilomètres au large de la ville d'Iquique, le principal port minier chilien, à 10 kilomètres de profondeur.

Les services de la sécurité civile chilienne (Onemi) ont évacué une partie des zones côtières du nord du pays. Ces opérations sont toutefois compliquées par des glissements de terrain qui bloquent partiellement certaines routes et voies de chemins de fer, indique l'Onemi.

Les autorités péruviennes ont de leur côté ordonné l'évacuation de la région d'Ica, située dans le sud du Pérou et à proximité de la frontière avec le Chili, rapporte la radio PPP. Le Chili est premier producteur mondial de cuivre, mais les principaux groupes miniers présents dans le pays d'Amérique du Sud ont dit que leurs installations n'avaient subi aucun dégât important.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.