Le grand rendez-vous des républicains s'ouvre ce lundi à Cleveland. Les milliers de délégués doivent officialiser l'investiture de Donald Trump

La convention républicaine de Cleveland sous haute sécurité
La convention républicaine de Cleveland sous haute sécurité © Maxppp / TANNEN MAURY/EPA/MaxPPP

Le grand rendez-vous des républicains s'ouvre ce lundi, il dure jusqu'à jeudi. Les milliers de délégués doivent officialiser l'investiture de Donald Trump. Compte tenu de la personnalité du candidat, des mesures de sécurité particulières avaient été prises, mais avec les violences de ces dernières semaines, au Texas et en Louisiane, la préoccupation sécuritaire est devenue majeure.

La convention s'achèvera jeudi par l’investiture de Donald Trump pour l'élection présidentielle du 8 novembre. Une occasion pour l’homme d’affaire de tenter de se donner une stature d’homme d’état. D'ailleurs son responsable de campagne a précisé que le but de la convention est d'"aider les Américains à mieux comprendre Donald Trump l'homme".

Une ville sur le pied de guerre  

L'immense complexe omnisports où se déroule la convention a été complètement isolé derrière des grilles de 2,5 mètres de haut, tout comme le centre de presse où sont attendus quelque 15.000 journalistes. Des camions chasse-neige, des blocs de béton, en protègent les accès. Certaines rues ont été fermées et les forces de l'ordre y sont omniprésentes. Du ciel de cette ville de 400.000 habitants des hélicoptères participent aussi à la surveillance.

La liberté de mouvement des manifestants, dans cet état où le port des armes est autorisé, a été négociée pendant des mois avec les autorités locales, qui prévoient de les canaliser en quelques lieux bien définis.

Ecoutez le reportage de notre envoyé spécial Frédéric Carbonne

1'13

La convention va être transformée en bunker

Par Frédéric Carbonne
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.