François Hollande et Arnold Schwarzenegger à l'Élysée
François Hollande et Arnold Schwarzenegger à l'Élysée © Maxppp / Yoan Valat

L'acteur américain et ex-gouverneur de Californie a promis de revenir à Paris aussi souvent que possible pour préparer la conférence des Nations unies sur le climat, qui doit s'y tenir en 2015. La star lutte activement contre le réchauffement climatique.

Non, le Terminator n'a plus pour objectif de soumettre l'humanité, mais plutôt de la sauver. L'acteur qui jouait l'invincible robot dans le film de James Cameron a désormais fondé le R20, un réseau de régions qui luttent contre le réchauffement climatique, et a rencontré dans ce cadre le président français, pour l'assurer de son soutien dans l'organisation de la conférence des Nations unies sur le climat.

Cette 21ème conférence internationale (COP21) se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015. Un rassemblement que la diplomatie française compte placer sous le signe de "l'exemplarité environnementale", avec un programme d'action permettant de réduire au maximum son propre impact.

Des personnalités comme porte-parole de la cause

Arnold Schwarzenegger a assuré qu'il serait à Paris "aussi souvent que possible et [qu'il] aiderait dans la mesure de ses possibilités pour qu'un accord puisse intervenir" sur le sujet.

De son côté, François Hollande a salué "l'engagement d'une personnalité mondialement connue en faveur de la préservation de l'environnement et du climat, et souligné l'importance de la mobilisation des acteurs de la société civile pour la réussite de la conférence".

La France veut promouvoir dans cette perspective un "agenda des solutions", qui montre la compatibilité entre développement économique et social, et lutte contre le réchauffement climatique. Je souhaite que toutes les personnalités désireuses de s'investire constituent un cercle de médiateurs et de porte-parole qui puissent sensibiliser le grand public.

Samedi matin, c'est Laurent Fabius qui a rencontré l'ancien gouverneur californien pour l'ouverture de la deuxième journée du R20.

L'ancien Terminator compte bien tenir sa promesse à François Hollande : "I will be back".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.