Des rollmops, remède typiquement allemand à base de hareng, cornichons et oignons.
Des rollmops, remède typiquement allemand à base de hareng, cornichons et oignons. © MaxPPP / CHROMORANGE / Joerg Beuge

Des plus évidents aux moins ragoûtants, tour du monde des différents moyens de reprendre du poil de la bête après un réveillon trop arrosé.

Du citron vert, "beaucoup de citron vert " ! Pour cette étudiante mexicaine, c’est LA solution miracle pour remettre son foie en place.

Catherine Duthu a rencontré des étudiants à la cité universitaire internationale de Paris, qui lui ont donné leurs astuces.

Quelques exemples de remèdes anti-gueule de bois dans différentes cultures. À vous de tenter… ou pas !

  • Au Japon : Umeboshi, des prunes séchées marinées dans du thé vert.
  • En Pologne : le jus du bocal où marinent les cornichons.
  • En Allemagne : des rollmops, des concombres enroulés dans du hareng mariné, à manger au petit déjeuner. Il existe même un nom pour ce repas un peu spécial : Katerfrühstück.
  • Au Pérou : Leche de Tigre, un boisson à base de jus de citron vert et jaune, dans laquelle marinent des déchets de poisson, de l’ail et du gingembre.
  • Au Etats-Unis : un cocktail nommé "Prairie oyster", à base d’œuf cru, de Worcestershire sauce, de sauce piquante, de sel et de poivre. Rappelle bien la consistance d’une huitre, d’où son nom.
  • En Mongolie : des yeux de moutons dans un verre de jus de tomate. À vous l’honneur !
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.