la russie envoie un convoi d'aide humanitaire vers l'ukraine
la russie envoie un convoi d'aide humanitaire vers l'ukraine © reuters

Moscou envoie ce mardi 280 camions en Ukraine, affirmant qu’un accord pour de l’aide humanitaire a été conclu avec Kiev. mais l’Ukraine refuse absolument l'accès au convoi s'il est accompagné par des soldats russes ou par du personnel du gouvernement.

"Tout a été décidé avec l’Ukraine", a affirmé le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, sur la radio Business FM.

Alors qu'au contraire, le gouvernement ukrainien a clairement annoncé qu'il n'autorisera pas l'accès de son territoire au convoi d'aide envoyé par la Russie s'il est accompagné par des soldats russes ou par du personnel du ministère russe des Situations d'urgence.

C’est un convoi de poids lourds de couleur blanche. Selon la chaîne de télévision Rossiya-24, il a quitté la ville de Larofominsk, près de Moscou mardi. Il lui faudra au minimum deux ou trois jours pour parvenir à destination, dans l’est de l’Ukraine, où se déroulent les combats entre forces gouvernementales et séparatistes pro-russes.

Les explications de Caroline Larsson à Moscou

Les doutes des occidentaux

Ce lundi, les Etats-Unis et l'Union européenne ont mis en garde la Russie : tout convoi, même humanitaire, dans l'est de l’Ukraine, sans le consentement de Kiev serait "inacceptable" et constituerait une violation du droit international.

François Hollande s'est entretenu à ce propos ce mardi matin avec Vladimir Poutine, auquel il a fait part des "très vives inquiétudes que suscitait la perspective d'une mission unilatérale russe sur le territoire ukrainien".

Pour François Hollande :

Une opération humanitaire ne peut intervenir sur le territoire ukrainien qu'avec l'accord des autorités nationales ukrainiennes, tant sur le format que sur les modalités de mise en œuvre.

Laurent Fabius, craignait ce matin que l’opération de Moscou ne soit qu'une "couverture" pour s'installer en Ukraine.

Une opération humanitaire n'est possible qu'avec l'accord du pays dans lequel on envoie l'aide et avec le secours de la Croix Rouge

Le comité international de la Croix Rouge est du même avis, avant d'envoyer de l'aide, il faut connaitre quels biens sont nécessaires. Le porte-parole du CICR, Ewan Watson, à Genève

►►► LIRE AUSSI | La Russie prête à envahir l'est de l'Ukraine ?

La situation en Ukraine ce mardi 12 août.
La situation en Ukraine ce mardi 12 août. © radio-france / Ide.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.