Flambée du nombre de cas, plus de morts à New-York qu'en France, projections alarmistes : les chiffres de l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis sont très préoccupants.

Une pancarte invitant au port du masque à El Paso, Texas.
Une pancarte invitant au port du masque à El Paso, Texas. © AFP / Cengiz Yar

"Nous avons aplati la courbe auparavant, nous avons ralenti les contagions auparavant, et nous pouvons recommencer", a assuré récemment le vice-président des États-Unis Mike Pence. Pourtant tous les clignotants du Covid-19 aux États-Unis sont au rouge, avec près de 133 300 décès enregistrés dans le pays. De l'aveu d'Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses, le pays connaît une nouvelle flambée de cas : "Nous sommes montés, nous ne sommes jamais redescendus au niveau de base, et là nous sommes en train de remonter", s'est-il inquiété jeudi. C'est ce que montrent en effet ces quelques indicateurs. 

La courbe du nombre de cas ne cesse d'augmenter

  • Trois millions de cas aux États-Unis, pays le plus touché

Mercredi, les États-Unis ont franchi la barre des trois millions de cas de nouveau coronavirus, comme le montre la courbe rouge du graphique ci-dessous. Selon le comptage de l'université John Hopkins, la première puissance économique mondiale est donc de loin le pays le plus touché par la pandémie, autant en nombre de cas qu'en nombre de morts. Suivent le Brésil (1,7 millions), l'Inde et la Russie. 

  • Le nombre de cas en 24 heures bat des records

La barre des 60.000 nouvelles infections au coronavirus recensées aux États-Unis en 24 heures a été franchie cette semaine, un niveau record depuis le début de la pandémie comme le montre l'histogramme vert ci-dessus. Le 8 juillet, on compte  62 147 cas nouveaux en 24 heures. Après une stabilisation de l'épidémie sur la côte Est des États-Unis, notamment à New York un temps durement touchée, le pays connaît depuis quelques semaines une flambée des infections dans le Sud et l'Ouest. 

Il y a plus de morts dans l'État de New York qu'en France

Si les États les plus touchés sont désormais ceux du Sud et de l'Ouest (représentant plus de 80% des nouveaux cas ces derniers jours), la mortalité dans l'État de New York est impressionnante. Selon les rapports quotidiens, on compte désormais plus de morts du Covid-19 dans l'État américain (32 251) qu'en France (29 936 décès). 

Texas, Californie, Floride : les bilans journaliers sont catastrophiques...

Le Texas et la Californie, en proie à une flambée des infections au coronavirus, ont dépassé à leur tour la barre des 10 000 nouveaux cas en 24 heures. Seuls les États de New York et de Floride avaient dépassé ce seuil auparavant. 

Le Texas est l'un des premiers États américains à avoir relancé son économie, en mai, quand les restaurants, centres commerciaux et magasins avaient pu rouvrir à capacité réduite. Les bars, salons de coiffure et d'esthétique leur avaient emboîté le pas dans les semaines suivantes.

Sur la journée de mercredi, la flambée se poursuit en Californie, au Texas et en Floride.
Sur la journée de mercredi, la flambée se poursuit en Californie, au Texas et en Floride.

En début de semaine, le gouverneur de Californie a aussi indiqué que le nombre de personnes hospitalisées à cause du Covid avait augmenté de 50% au cours des quinze derniers jours, pour s'élever à environ 5 800 patients.

... et les projections tout autant

Enfin, d'après les projections effectuée par l'IHME, Institute for Health Metrics and Evaluation, (qui prennent en compte les mesures de restrictions ou l'assouplissement de celles-ci, le port ou non du masque, etc.), la situation n'est pas prête de s'améliorer, en particulier dans ces trois États là. 

Si la situation actuelle se maintient (utilisation similaire du masque, poursuite de l'assouplissement des restrictions, etc.), le nombre de décès pourrait doubler au Texas d'ici septembre : de 2900 décès comptabilisés actuellement, à 6500 morts, selon les projections. 

La courbe du Texas est très inquiétante.
La courbe du Texas est très inquiétante. / IHME
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.